Christian Gillet se félicite du choix d’un opérateur pour le déploiement de la fibre optique

  • Très haut débit pour tous

Le Président du Département se félicite du choix, par le Syndicat mixte Anjou Numérique, d’un opérateur (TDF) pour assurer le déploiement du très haut débit en Maine-et-Loire.

Publié le mardi 23 janvier 2018

Temps de lecture :  min.

    « Cette annonce marque l’aboutissement d’un long processus de travail initié depuis plusieurs années par le Département, puis poursuivi plus récemment par Anjou Numérique que nous avons contribué à mettre en place, se réjouit Christian Gillet. C’est une étape essentielle qui vient d’être franchie et qui va permettre d’assurer d’ici cinq ans la couverture très haut débit de l’ensemble de notre département. ».

    À ce jour, 65 millions d’euros ont d’ores et déjà été investis, avec le réseau Melissa, représentant le déploiement de 900 km de fibre. D’ici à 2022, ce sont 13 000 km de fibre optique qui vont être installés pour permettre la couverture de 100 % des foyers en zone rurale. Grâce aux investissements dévolus par le Département, avec le concours financier de la Région et de l’Etat, tous les habitants du Maine-et-Loire, quel que soit leur lieu de résidence, auront ainsi accès à la même qualité de service, tout comme les entreprises, les collectivités, les services d’éducation et de santé.

    « L’accès au très haut débit pour tous est un enjeu majeur pour le développement et l’équilibre de notre territoire, affirme Christian Gillet. C’est une priorité de notre mandature pour laquelle nous consacrerons près de 7 millions d’euros. Grâce à cet effort budgétaire important et à la qualité des négociations menées par Anjou Numérique, les EPCI n’auront pas à contribuer au financement de ce projet, comme initialement envisagé. Le Département réaffirme de cette manière pleinement son rôle de garant des solidarités territoriales. »

    En savoir plus

    Retour à la liste des actualités