Département et CCI se lient pour l’innovation commerciale en milieu rural

  • Commission permanente

Lors de la commission permanente du 16 décembre 2019, les conseillers départementaux ont examiné une trentaine de rapports. Parmi eux :

Temps de lecture :  min.

    Développement des territoires. Les premières opérations de revitalisation de centres-bourgs en Maine-et-Loire, accompagnées par le Département, ont mis en évidence une problématique récurrente : la nécessité de rechercher des formes innovantes de commerces adaptés au milieu rural. Dans cet objectif, le Département et la Caisse des dépôts et consignations contribueront à hauteur de 18 700 € à une étude-action de la Chambre de commerce et d’industrie de Maine-et-Loire, permettant d’identifier les besoins spécifiques à l’échelon local en matière d’offre commerciale. Quinze polarités, déjà inscrites dans le dispositif départemental Anjou cœur de ville ou désignées par les EPCI en fonction d’enjeux de territoire, bénéficieront de ce suivi pendant trois ans.

    Tourisme. A ce jour, l’Anjou offre plus de 800 km d’itinéraires vélo-loisir aménagés. Le Département, en 2019, a renforcé ses ambitions en matière d’accompagnement des collectivités pour la réalisation d’itinéraires et de boucles cyclables touristiques, contribuant au maillage du territoire. La commission permanente a ainsi décidé d’attribuer une subvention de 50 000 € à la Communauté d’agglomération Saumur Val de Loire, afin de financer une première phase du projet de la Loire à vélo souterraine, correspondant aux études foncières et réglementaires.
    22 000 € de subventions serviront également à l’aménagement de 62 circuits et liaisons de promenade et randonnée, représentant plus de 838 km d’itinéraires. En 2019, le Département aura ainsi apporté son soutien à plus de 102 circuits (sur 400), soit plus de 1 300 km d’itinéraires sur les 4 000 que compte le PDIPR (plan départemental des itinéraires de promenade et randonnée) et 32 500 € de subventions.

    Mobilités. Plusieurs subventions permettront de financer des projets d’aménagement de routes départementales sous maîtrise d’ouvrage communale : 5 000 € pour la mise en valeur du bourg et la réhabilitation de la trémie RD111 de Savennières ; 31 000 € pour le renforcement et l’entretien de la chaussée du giratoire de l’Appentière RD158 à Cholet - Mazières-en-Mauges. La commission permanente a également voté une contribution de 37 000 € aux travaux du pont Cessart à Saumur.

    Enfance et famille. Le Département et la Caisse d’allocations familiales de Maine-et-Loire signeront prochainement une convention permettant de conduire des actions collectives co-construites, des expérimentations et des dispositifs innovants. Cette convention couvrira un certain nombre de champs d’action communs, comme l’accès aux droits des publics, les besoins d’accueil du jeune enfant, le soutien à la fonction parentale, l’insertion des personnes en situation de précarité ou encore l’accès au logement.
    Action sociale territoriale. La commission permanente a attribué une subvention de 20 000 € à l’association Consommation logement et cadre de vie (CLCV) afin de financer des points conseil budget en Saumurois.

    Environnement. 10 500 € sont alloués à la commune de Baugé-en-Anjou pour la préservation de l’espace naturel sensible la Vallée des cartes, à Vaulandry.

    Agriculture. 85 000 € iront à la Fédération départementale des groupements de défense sanitaire de Maine-et-Loire pour lutter contre la BVD (maladie des muqueuses) et la paratuberculose. Une exploitation de Challain-la-Potherie recevra, au titre des aides départementales à la transformation et à la commercialisation de produits agricoles à la ferme, 11 300 € pour la création d’une miellerie.
    Eau et rivières. 50 000 € sont affectés à la Fédération départementale des groupements de défense des organismes nuisibles de Maine-et-Loire, pour la mise en œuvre de son programme de lutte contre les ragondins et rats musqués.

    Culture. Une subvention exceptionnelle de près de 6 000 € a été accordée à la Communauté d’agglomération Saumur Val de Loire pour le fonctionnement de son école de musique. Au titre du soutien à la création, 30 000 € seront répartis entre dix structures artistiques, dont Lo’Jo des Ponts-de-Cé, la compagnie Les Arts verts d’Angers ou encore Danse incolore d’Orée-d’Anjou.
    43 000 € seront également attribués à des structures proposant des actions culturelles et patrimoniales, dont la Ville d’Angers pour le développement de la pratique musicale des 7-12 ans, ou encore l’association Qui Lu Cru en Loire pour l’organisation de festivals à l’occasion des 800 ans du vignoble d’Anjou.

    Patrimoine. 3 400 euros seront consacrés à la restauration d’un tableau au château de Serrant (Saint-Georges-sur-Loire) et 4 500 € à la restauration de cinq tableaux de l’église de Saint-Germain-des-Prés.

    Retour à la liste des actualités