Des accès aux services simplifiés et plus nombreux d’ici à 2024

  • Territoires

Christian Gillet, président du Département de Maine-et-Loire et Bernard Gonzalez, Préfet de Maine-et-Loire, ont signé jeudi 26 avril la convention mettant en œuvre le déploiement du Schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services au public. Une feuille de route composée de 17 actions concrètes prévoit de lutter contre les fractures entre les différents territoires et d’assurer un accès au service efficace pour tous d’ici à 2024.

Publié le jeudi 26 avril 2018

Temps de lecture :  min.

    Deux ans de travail préparatoire

    La phase de diagnostic a porté à la fois sur l’analyse de l’offre de services et du besoin de la population.
    Une démarche de concertation, associant à la fois les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) et l’ensemble des acteurs concernés par le sujet, a été engagée afin de définir les orientations et les actions à mettre en œuvre.

    Pour quel constat ?

    Si 90 % des habitants, en moyenne, se trouvent à moins de 10 minutes des services (soit un temps très compétitif comparativement au reste de la France) et qu’une bonne présence médicale de base est assurée, la fusion des intercommunalités, la création de nouvelles communes, la baisse des surfaces de vente en centre-bourg et la disparition progressive de certains commerces imposaient de trouver de nouvelles réponses.

    Où en est-on maintenant ?

    Cette signature, jeudi 26 avril, marque la mise en application du schéma départemental d’amélioration de l’accès des services au public durant les six prochaines années. Après l’analyse et la concertation, place à la phase opérationnelle. 17 actions ont été clairement ciblées en partenariat avec les collectivités et l’ensemble des acteurs concernés.

    L’enjeu de ce schéma est de constituer un maillage territorial favorisant un accès aux services de proximité. Les Maisons de services au public (MSAP), les Maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) et les actions menées par les collectivités et les partenaires en matière d’accès (mobilité et numérique…) sont les outils au service de ce maillage. Ce schéma se traduira également par la mise en place d’actions innovantes. Il s’inscrit dans la durée et est appelé à évoluer.

    Retour à la liste des actualités