Des compensations attendues après l’abandon de Notre-Dame-des-Landes

  • Mobilités

Quelques jours après la réunion organisée à Nantes par la ministre des Transports, Elisabeth Borne, sur la question stratégique des mobilités dans le grand Ouest après l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes par le Gouvernement, le Président du Département a rencontré ce jour à l’Hôtel du Département, Francis Rol-Tanguy, chargé de mission de la Ministre.

Publié le jeudi 31 mai 2018

Temps de lecture :  min.

    Conformément aux demandes exprimées lors des réunions du Parlement des Territoires organisées en février et avril dernier, à l’initiative de la Présidente de Région des Pays de la Loire, Christelle Morançais, Christian Gillet a réitéré sa volonté de voir le Maine-et-Loire bénéficier d’un accompagnement de l’Etat pour l’amélioration des services et infrastructures de transport existant dans le département.

    Trois dossiers prioritaires ont ainsi été évoqués : la création d’une 2x2 voies entre Angers et Laval, le développement de l’aéroport Angers-Marcé et le renforcement de la desserte ferroviaire Nantes/Angers/Le Mans/Paris.

    « Ces demandes s’inscrivent pleinement dans le cadre de la démarche collective portée par la Région autour de l’élaboration du futur Contrat d’avenir pour les Pays de la Loire, indique Christian Gillet. Je ne doute pas qu’elles recueilleront un avis favorable au regard des dernières déclarations du Premier Ministre ».

    Retour à la liste des actualités