Etat et Département s’engagent conjointement dans le plan pauvreté

  • Insertion

René Bidal, préfet de Maine-et-Loire et Christian Gillet, président du Département, ont officialisé ce vendredi 28 juin le déploiement du plan pauvreté en Anjou. Plus de 2,2 M€ seront engagés dès 2019 pour renforcer, notamment, la médiation numérique ou encore le travail social au plus près des familles.

Publié le mercredi 03 juillet 2019

Temps de lecture :  min.

    En septembre 2018, l’Etat avait annoncé sa volonté d’engager une stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté. L’intention était de s’attaquer tout particulièrement à la reproduction de la précarité dès les premières années de la vie, de garantir au quotidien les droits fondamentaux des enfants, d’assurer à tous les jeunes un parcours de formation et de rendre les droits sociaux plus accessibles.
    Vendredi 28 juin, l’Etat et le Département ont scellé leur partenariat, pour trois ans, afin de mettre en oeuvre ce plan en Maine-et-Loire. Dès cette année, l’Etat engagera 553 000 € et le Département, en tant que chef de file des solidarités, près d’1,7 M€.

    Consulter le dossier de presse complet

    Retour à la liste des actualités