Insertion, responsabilité sociétale : le Département à l’avant-garde

  • Collectivités

A l’occasion du 14e Forum départemental des territoires, qui a rassemblé vendredi 19 janvier près de 250 maires, maires délégués, présidents d’EPCI, parlementaires, conseillers départementaux et régionaux, le Département de Maine-et-Loire a mis l’accent sur l’insertion par l’économique des bénéficiaires du RSA et sur l’expérimentation de la Responsabilité sociétale des organisations publiques (RSOP). Celle-ci marque une première en France et en Europe.

Publié le vendredi 19 janvier 2018

Temps de lecture :  min.

    A l’occasion du 14e Forum départemental des territoires, qui a rassemblé vendredi 19 janvier près de 250 maires, maires délégués, présidents d’EPCI, parlementaires, conseillers départementaux et régionaux, le Département de Maine-et-Loire a mis l’accent sur l’insertion par l’économique des bénéficiaires du RSA et sur l’expérimentation de la Responsabilité sociétale des organisations publiques (RSOP). Celle-ci marque une première en France et en Europe.

    Garant des solidarités sociales et territoriales, le Département de Maine-et-Loire a souhaité, dans le cadre de son projet «  Anjou 2021 - Réinventons l’avenir », renforcer davantage encore l’appui qu’il apporte depuis de nombreuses années aux communes et EPCI, en mobilisant ses ressources et son expertise en matière d’assistance technique et de conseil auprès des maîtres d’ouvrage, dans le cadre de sa mission d’ingénierie territoriale.

    Le Département entend placer cette année l’insertion par l’économique au cœur de sa coopération avec les communes et intercommunalités. Les clauses d’insertion, notamment, permettent de mobiliser l’achat public au service de l’insertion professionnelle et du retour à l’emploi des publics en précarité. Il peut s’agir de prestations de travaux, de services, liés à des investissements ou pour le fonctionnement des collectivités.  Elles consistent à réserver, dans les marchés publics, des heures de travail pour les personnes en insertion. L’objectif, pour 2018, est d’atteindre un volume minimum de 10 000 heures d’insertion.

    Expérimentation

    La responsabilité sociétale des organisations publiques (RSOP), que le Département expérimente auprès de la Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou et qu’il veut impulser auprès des communes et EPCI du Maine-et-Loire, constituera le second axe fort de coopération en 2018. Si la RSE est devenue familière dans le monde de l’entreprise, sa déclinaison au sein des collectivités est une première en France et en Europe.

    Les cinq engagements, sur lesquels se fonde la RSOP (respecter le droit des personnes et développer des relations et conditions de travail responsables ; préserver l’environnement ; viser le développement local et l’intérêt général ; développer l’éthique dans les relations et activités ; respecter l’intérêt des usagers ; mettre en place une gouvernance responsable), seront les garants de la qualité du service public en Maine-et-Loire.

    Retour à la liste des actualités