La Maine à l’heure du grand nettoyage

  • Ecourues

Des écourues se déroulent actuellement sur la Sarthe, en amont du barrage de Cheffes, et sur la Maine. L’abaissement du niveau des cours d’eau est l’occasion pour le Département de procéder au nettoyage des rives. Lors des précédentes écourues en Maine, en 2015, plus de 4,6 tonnes de déchets en tous genres avaient été retirées de la rivière. Cette année, la collecte des déchets, menée conjointement par la Régie de quartier de la Ville d’Angers et des chantiers d’insertion missionnés par le Département, a déjà permis de retirer de la rivière plusieurs tonnes de ferraille et mètres cubes de verre.

Publié le vendredi 25 octobre 2019

Temps de lecture :  min.

    Les chômages de voies d'eau correspondent à l'arrêt de la navigation pour des raisons techniques. Cette période d'inactivité est alors mise à profit pour procéder à des abaissements de niveaux : ce sont les écourues. Ce terme local désigne donc l'abaissement de la rivière après l'ouverture des barrages, voire la mise à sec de certaines parties du cours d'eau.

    Les écourues doivent répondre aux besoins de travaux d'entretien ou de remise en état de la rivière, de ses rives et de ses ouvrages (ponts, barrages...), et contribuent plus généralement à la surveillance de la voie d'eau et au contrôle de ses équipements. Elles sont aussi propices au retrait des déchets découverts dans le lit de la rivière. Ce nettoyage contribue ainsi à l'objectif de retour à un bon état écologique de la rivière.

    La Sarthe et la Maine concernées en 2019

    Les écourues ont lieu habituellement tous les 3 ans et sont organisées conjointement par les départements du Maine-et-Loire, de la Sarthe et de la Mayenne, sur les rivières du bassin de la Maine, de façon alternée (Sarthe/Maine, Oudon/Mayenne et Loir). En Maine-et-Loire, elles ont lieu cette année sur la Sarthe, en amont du barrage de Cheffes du lundi 16 septembre au dimanche 17 novembre inclus et sur la Maine du lundi 23 septembre au dimanche 17 novembre.

    Cette année, la traversée d’Angers et les zones urbaines traversées par la Sarthe font l’objet d’une attention particulière. La collecte des déchets est assurée conjointement par la régie de quartier de la Ville d’Angers et des chantiers d’insertion missionnés par le Département.

    En 2015, lors des dernières écourues de la Maine, ce sont plus de 4,6 tonnes de déchets en tous genres qui avaient été retirés de la rivière (vélos, chariots, pneus, barques, barrières de chantier, panneaux de voirie, bouteilles, bidons métalliques, …).

    4,6 t de déchets avaient été retirés lors de la dernière campagne sur la Maine

    Cette année, plus de 2,6 tonnes de ferraille ont déjà été extraites de la Maine depuis le début de l’opération, 1,3 m3 de bouteilles en verre et une trentaine de vélos. Deux munitions d’artillerie de la Seconde Guerre mondiale, de 300 mm de long et 80 mm de diamètre ont fait partie des découvertes. Deux carcasses de voitures vont être sorties de l’eau prochainement.

    En 2019, le Département consacre 2,2 M€ aux 250 km du domaine public fluvial (Oudon, Mayenne, Sarthe, Maine, Vielle Maine, Loir) pour des travaux d’entretien, de réparation ou encore la restauration et l’aménagement des cours d’eau et annexes fluviales.

    Contact presse : Julien Remy, j.remy@maine-et-loire.fr, Tél. 02 41 81 48 12.

    Retour à la liste des actualités