Le Département crée 450 places pour l’accueil des mineurs non accompagnés

  • Migrants

Publié le mercredi 27 juin 2018

Temps de lecture :  min.

    La protection des enfants, qu’ils soient français ou étrangers, relève des compétences du Département. À ce jour, la collectivité départementale accueille et prend en charge 429 mineurs non accompagnés (MNA).

    En cinq ans, en raison de l’afflux massif de migrants en France, les arrivées de jeunes étrangers en Maine-et-Loire se sont accrues de 550 %.

    Dans ce contexte, le Département a été amené à renforcer ses capacités d’accueil en lançant pour la première fois en France un appel à projet portant sur la création de 500 places d’hébergement.

    400 places viennent ainsi d’être confiées à l’association l’Abri de la Providence pour l’accueil de MNA dans la région angevine. 50 places ont été attribuées au Secours catholique pour l’accueil de MNA dans le Choletais. 50 autres places seront prochainement créées dans le Saumurois.

    « Cette offre d’hébergement est une solution alternative au foyer ou à l’hôtel. Elle garantit une meilleure prise en charge des jeunes mineurs qui, pour la plupart, demandent une attention particulière en raison de leur parcours. Cette solution s’avère aussi, pour la collectivité, moins onéreuse que l’hôtel », souligne Christian Gillet, président du Département.

    Ce dispositif innovant est complété par l’accueil solidaire. Cet accueil, mis en place à la suite de l’appel citoyen lancé par le Département début 2018, est assuré par des familles bénévoles du Maine-et-Loire. Une dizaine de familles y a aujourd’hui répondu.

    Retour à la liste des actualités