Nos sites web
Maine-et-Loire.fr Le Département vous accompagne au quotidien

Le Département investit 13,2 millions d’euros pour la reconstruction du collège Les Roches à Durtal

  • Éducation

Mis en service en 1969, le collège Les Roches à Durtal était le tout dernier collège du Maine-et-Loire dont les bâtiments à ossature métallique pouvaient s’apparenter à une construction de type Pailleron. Cette époque est désormais révolue, puisque cet établissement vient de faire l’objet de la plus importante opération de reconstruction pour un collège dans le département, avec une facture de 13,2 millions d’euros à la clé.

Temps de lecture :  min.

    Reconstruire entièrement un établissement accueillant 300 élèves, tout en assurant la continuité des enseignements et des services durant la période de chantier : c’est le défi lancé et réussi pour ces travaux hors normes démarrés en janvier 2020 et qui ont été achevés définitivement en avril dernier, avec une première tranche livrée en avril 2021.
    Tous les bâtiments ont en effet été entièrement reconstruits, hormis la demi-pension, seul élément conservé de l’ancienne infrastructure, mais qui a cependant fait l’objet d’une importante réhabilitation.
    Cette reconstruction a été pilotée par l’architecte Romain Cateloy, du cabinet nantais Tetrarc, en collaboration avec le groupe Briand, titulaire du Marché.
    Et le challenge était pour le moins relevé, puisqu’il a fallu revoir les circulations, la sécurité, la visibilité, tout en répondant à des attentes en termes d’économie d’énergie et de développement durable.
    Ainsi, ce collège est par exemple le premier en Maine-et-Loire à disposer d’une chaufferie au bois, avec des aménagements spécifiques qui ont permis d’aller au-delà des préconisations et des normes actuellement en vigueur pour ce type d’établissement.
    Des panneaux photovoltaïques ont également installés sur une surface totale de 300 m2, assurant ainsi une partie de l’alimentation en énergie de l’établissement.
    Pour ce chantier, réalisé en particulier par l’entreprise Briand Construction Bois de Verrières-en-Anjou, le Département a choisi de recourir à un montage juridique innovant de type « marché public global de performance ».
    En clair, c’est cette entreprise qui va assurer pendant trois années (jusqu’en septembre 2024) le suivi de l’établissement, avec des engagements à tenir en termes de consommation d’énergie et de maintenance.
    Malgré la crise sanitaire et les contraintes liées à un chantier se déroulant dans des locaux occupés, les délais annoncés ont été tenus. L’augmentation de l’enveloppe globale prévue pour ces travaux ayant été réduite à moins de 4%, entre le lancement de l’opération et la livraison finale des bâtiments.
    À noter enfin qu’un arrêt de bus a été intégré au projet de voirie réalisée par la mairie de Durtal aux abords de cet établissement. Ainsi, lors de leur arrivée le matin et de leur départ le soir, les élèves bénéficient d’une mise en sécurité maximale. Pour la réalisation de cet arrêt de bus sécurisé, le Département a débloqué une subvention de 25 000 .
     
    les chiffres du chantier :  
     
    Coût global des travaux à la charge du Département : 13,2 M€
    Surface reconstruite : 4 332 m2
    Surface de la parcelle du collège : 17 500 m2
    Nombre d’élèves dans l’établissement : 300
    25 000 € alloués par le Département pour la réalisation de l’arrêt de bus sécurisé

    Retour à la liste des actualités

    CONTACT

    Direction de la communication
    Service presse
    Fabrice Gasdon

    Tél. :06 07 37 85 18

    Contactez le service Presse par courriel :
    presse-departement49@maine-et-loire.fr

    Retour en haut de la page

    Nos sites web

    maine-et-loire.fr