Le Département reçoit le grand prix de la Fédération des travaux publics

  • 2x2 voies Angers-Rennes

Christian Gillet, président du Département de Maine-et-Loire et son homologue d’Ille-et-Vilaine, Jean-Luc Chenut, ont chacun reçu ce mercredi 21 novembre, au Congrès des maires, le grand prix de la Fédération nationale des travaux publics. Cette distinction, décernée dans le cadre des Victoires de l’investissement local, récompense l’achèvement de la 2x2 voies Angers-Rennes.

Publié le mercredi 21 novembre 2018

Temps de lecture :  min.

    L’inauguration, à l’été 2017, de la section à 2x2 voies entre La Membrolle-sur-Longuenée et Le Lion-d’Angers, a marqué le quasi-achèvement de l’axe Angers-Rennes (RD775) dans sa partie angevine. A ce jour, seuls 3,5 km en limite de département restent à aménager (4 km en Ille-et-Vilaine après l’inauguration, en décembre prochain, d’un nouveau tronçon de 6 km).

    La Fédération des travaux publics, qui décernait ce mercredi 21 novembre les prix des Victoires de l’investissement local, lors du Congrès des maires, s’est fondée sur une évaluation socioéconomique du projet pour attribuer le grand prix du jury au Département de Maine-et-Loire. Partant du principe que les projets publics touchent de nombreux acteurs (résidents, usagers, services publics, opérateurs), leurs coûts et bénéfices ne sont pas uniquement financiers. Ils peuvent être également de nature économique, sociale, sociétale et environnementale.

    C’est en mesurant différents paramètres (sur une section de 63 km aménagés et à partir d’une projection sur 46 années), que le jury de la Fédération nationale des travaux publics est arrivée à ses conclusions, qui font de l’opération conjointe entre le Maine-et-Loire et l’Ille-et-Vilaine un projet exemplaire. Il en ressort que les coûts socioéconomiques d’investissement (213 M€) et de maintenance (12 M€), ainsi que les impacts en matière d’émissions de CO2 résultant de la hausse des trafics, sont plus que compensés par les gains socioéconomiques.

    27 millions d’heures seront ainsi économisées sur la totalité de la période, grâce à la possibilité de dépassements et à l’augmentation des vitesses de circulation. Transposées en productivité et en temps de loisirs supplémentaires, vecteurs de croissance économique, ces millions d’heures généreront des gains socioéconomiques de 381 M€.

    Il est par ailleurs estimé que le passage à 2x2 voies de l’axe Angers-Rennes permettra d’éviter 114 morts, 152 blessés grave et 38 blessés léger sur la durée de l’étude.

    Contact presse : Pascal Houdemont, p.houdemont@maine-et-loire.fr, Tél. 02 41 81 44 72.

    Retour à la liste des actualités