Le Maine-et-Loire et les Deux-Sèvres officialisent leur collaboration

  • Routes départementales

Publié le jeudi 06 décembre 2018

Temps de lecture :  min.

    Les limites des départements sont des vestiges de l’Histoire. Elles suivent généralement les cours d’eau, les voies de communication ou les lignes de crêtes.

    Concernant les routes, chaque département est logiquement responsable de son patrimoine et des ouvrages sur son territoire. Cependant, les limites géographiques peuvent survenir au milieu d’une voie en pleine campagne ou les longent avec de part et d’autre un département gestionnaire différent. Un partage des tâches entre collectivités est, de ce fait, indispensable.

    Les limites entre le Maine-et-Loire et les Deux-Sèvres courent sur 117,6 kilomètres, sachant que le pourtour du Maine-et-Loire représente dans sa globalité 663 kilomètres. Une convention est donc indispensable pour bien déterminer les rôles de chacun.

    À l’image des partenariats existants avec ses voisins de la Mayenne, de la Sarthe, de la Vendée et de la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire a officialisé sa collaboration tacite avec le Département des Deux-Sèvres, mardi 4 décembre 2018 à Maulévrier.

    Cette convention porte sur la gestion et l’entretien des portions routières limitrophes, mais aussi les ponts et ouvrages en commun, ainsi que la gestion des tâches sur ces secteurs pour la viabilité hivernale. Elle entend également privilégier une logique opérationnelle afin d’optimiser les interventions des différentes équipes pour continuer d’assurer la sécurité des usagers, tout en équilibrant, au mieux, les charges entre les deux Départements.

    Il existait déjà des pratiques locales entre les équipes des agences de Beaupréau et Doué dans le Maine-et-Loire et celles de Bressuire et Touars dans les Deux-Sèvres. Mais, cette nouvelle convention clarifie le travail de chacun. Ce document est assez vaste puisqu’il concerne 18 points différents : sept ouvrages d’art ; 1800 ml de voirie mitoyenne ; les échanges de gestion sur les 3000 ml de routes s’étendant d’un côté ou de l’autre de la chaussée sur les deux territoires et la viabilité hivernale.

    Un cas récent illustre la parfaite et nécessaire entente entre les deux Départements. Le garde-corps du pont de Couché sur le Thouet vient de bénéficier de travaux réalisés par le Maine-et-Loire, après accord et participation des Deux-Sèvres.

    Contact presse : Julien Remy, j.remy@maine-et-loire.fr, Tél. : 02 41 81 49 70.

    Retour à la liste des actualités