Le restaurant étoilé se fournit auprès de bénéficiaires du RSA

  • Emploi

Le constat est récurrent : le nombre de demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA notamment, reste élevé, quand dans le même temps certains secteurs de l’économie manquent de candidats. Pour y remédier, le Département de Maine-et-Loire n’a de cesse d’innover dans le cadre d’actions expérimentales, comme à Fontevraud.

Publié le jeudi 21 décembre 2017

Temps de lecture :  min.

    Le chef étoilé du Restaurant de l’abbaye royale de Fontevraud (49), pour s’assurer de la qualité des légumes qu’il sert à la table de ses clients, a confié l’entretien de son potager en maraîchage bio à une association d’insertion de Saumur, Aspire.
    Originalité de la démarche, les salariés, bénéficiaires du RSA, sont employés sous contrat aidé à temps réduit à raison de 8 heures hebdomadaires. La durée nécessaire pour permettre à des personnes, souvent très éloignées du monde du travail, d’accéder à un emploi, de rompre leur isolement, de reprendre confiance en elles.

    Ateliers de découverte

    Cette expérimentation, entièrement financée par le Département de Maine-et-Loire, est à l’image des actions innovantes engagées par la collectivité, qui a fait du renforcement de sa politique d’insertion par l’économique l’une de ses priorités : ateliers de découverte des métiers en tension, clauses d’insertion dans les marchés publics, …
    Autre exemple que celui du potager, le Département a confié à un chantier d’insertion la restauration de son mur d’enceinte du XIIe siècle, classé Monument historique.

    Une mobilisation de tous les partenaires

    Ces innovations, nées de la volonté politique du Département dans le cadre de son projet de mandature « Anjou 2021, réinventons l’avenir », ont pour objectif de réduire le nombre de bénéficiaires du RSA en favorisant leur insertion par l’emploi.

    Cette politique départementale repose sur une mobilisation de tous les partenaires : État, collectivités, acteurs économiques et de l’insertion, pour faciliter le retour vers l’emploi des bénéficiaires du RSA par un rapprochement entre leurs compétences et les besoins des entreprises.

    Retour à la liste des actualités