Les carrefours du Plessis et du Bois-Planté sécurisés

  • Axe Angers – Doué-la-Fontaine

Débutés en mai 2017, les travaux de sécurisation des carrefours du Plessis et du Bois-Planté, sur la RD748, se sont achevés fin juillet. 23 500 véhicules, dont 6 % de poids lourds, empruntent quotidiennement cet axe reliant Angers à Doué-la-Fontaine. Cette opération de 2,5 M€, au niveau de la commune des Garennes-sur-Loire, a permis de faire disparaitre les mouvements de tourne-à-gauche ou de traversée, afin non seulement de rendre ces carrefours plus sûrs, mais aussi de fluidifier les flux.

Publié le jeudi 30 août 2018

Temps de lecture :  min.

    La RD748 constitue, au sud de l’agglomération angevine, un maillon de l’itinéraire interdépartemental Angers A87/Niort/Poitiers. Le trafic, particulièrement dense, y est de 23 500 véhicules par jour, dont
    6 % de poids lourds.

    23 500 véhicules/jour

    Entre Mûrs-Erigné (A87) et Brissac, différents carrefours n’étaient plus compatibles avec un tel flux de circulation, rendant les conditions de sécurité de moins en moins satisfaisantes. Le Département de Maine-et-Loire a donc engagé les procédures et études nécessaires à la suppression des
    tourne-à-gauche et des traversées pour assurer la continuité en 2x2 voies
    dénivelée jusqu’à Brissac.

    Le dernier chantier concernait la sécurisation de deux carrefours existants aux lieux-dits Le Plessis et Le Bois-Planté, situés sur le territoire communal de Garennes-sur-Loire.

    Un chantier de 2,5 M €

    Au lieu-dit Le Bois-Planté, la traversée se fait désormais par l’intermédiaire d’un passage inférieur. Cette option a été choisie afin de conserver tous les échanges existants entre Le Martigneau et Versillé.

    Au lieu-dit Le Plessis, les mouvements de tourne-à-gauche et de traversée de la 2x2 voies ont été supprimés grâce à l’aménagement d’une voie de desserte pour les riverains (réaffectation des voies de la RD748 au droit du carrefour) et la mise en place d’une séparation de voie. Les franchissements agricoles sont renvoyés au Bois-Planté.

    Le montant de l'opération est de 2,5 M € TTC. Celle-ci figure au plan routier Anjou 2021. Elle est financée à 60 % par le Département de Maine-et-Loire et à 40 % par la Région.

    Contact presse : Julien Remy, j.remy@maine-et-loire.fr, Tél. : 02 41 81 48 12.

    Lire l'intégralité du dossier de presse

    Retour à la liste des actualités