Les carrefours du Plessis et du Bois-Planté sécurisés pour l’été 2018

  • Routes

Afin de sécuriser les flux de la 2x2 voies Angers – Doué-la-Fontaine, deux carrefours, aux lieux-dits « Le Plessis » et « Le Bois-Planté », sont en cours d’aménagement au niveau de la commune de Juigné-sur-Loire. Ces travaux, dont le montant est de 2,2 M€, s’achèveront cet été.

Publié le jeudi 22 février 2018

Temps de lecture :  min.

    La RD748 constitue, au sud de l’agglomération angevine, un maillon de l’itinéraire interdépartemental Angers A87/Niort/Poitiers. Le trafic, particulièrement dense, y est de 23 500 véhicules par jour, dont 6 % de poids lourds. Il subsiste entre Mûrs-Erigné (A87) et Brissac trois carrefours plans sur la 2x2 voies, qui ne sont plus compatibles avec l’intensité du trafic et les conditions de sécurité y sont de moins en moins satisfaisantes.

    Afin de supprimer les tourne-à-gauche et les traversées pour assurer la continuité en 2x2 voies, le Conseil départemental de Maine-et-Loire a déjà procédé à plusieurs aménagements : échangeur de Lanserre en 2000, de L’Homois en 2003, de Haute-Perche en 2014.

    Le chantier actuel concerne la sécurisation de deux carrefours existants aux lieux-dits « Le Plessis » et « Le Bois-Planté », situés sur le territoire communal de Juigné-sur-Loire.

    28 M€ pour les routes en 2018

    L’objectif des aménagements est de sécuriser ces carrefours. Au lieu-dit « Le Bois-Planté », le chantier consiste en la création d’un passage inférieur. Cette modification du carrefour permettra de supprimer les mouvements, en conservant toutes les possibilités d’échanges existantes vers Le Martigneau et Versillé. Au lieu-dit « Le Plessis », les travaux visent également à supprimer les mouvements de tourne-à-gauche et les mouvements traversant la 2x2 voies.

    Le montant de l'opération, qui s’achèvera cet été, est de 2,2 M€ TTC. Celle-ci figure au plan routier Anjou 2021. Elle est inscrite au titre des « Itinéraires d’intérêt régional » et financée à 60 % par le Département de Maine-et-Loire et 40 % par la Région des Pays de la Loire.

    Les aménagements routiers sont l’une des cinq priorités du mandat et conformément au projet Anjou 2021, réinventons l’avenir, un programme d’investissements ambitieux a été voté dans ce sens. En 2018, ce budget représente 28 M€, en augmentation de près de 8 % par rapport à 2017, au profit de nouveaux grands projets et de la rénovation de certains axes prioritaires.

    Retour à la liste des actualités