L’exposition Mirages & Miracles repousse les frontières de l’immersion virtuelle

  • Culture

À l’occasion de la 31e édition du Festival Premiers Plans, le Département, reconduit ses trois actions phares : Une journée particulière, un itinéraire éducatif cinématographique à destination de 209 collégiens, l’opération Plan B animée par ses bibliothécaires et l’Air numérique, son événement artistique consacré aux nouvelles technologies. En 2019, ce dernier volet prend de l’épaisseur avec Mirages & Miracles, une exposition aussi originale qu’inattendue. Conçues par Adrien M & Claire B, les 13 installations présentées font voyager les spectateurs entre réel, face aux œuvres physiques, et imaginaire, avec leurs animations, via tablette ou casque de réalité virtuelle.

Publié le vendredi 01 février 2019

Temps de lecture :  min.

    Pour aller plus loin et prolonger son action en faveur des arts numériques, la collégiale accueille, en partenariat avec le Chabada, une exposition du 26 janvier au 24 février. Intitulée Mirages & Miracles, elle emporte le visiteur entre virtuel et matériel.

    Les oeuvres de cette installation s’appuient sur des dessins augmentés, des dispositifs d’illusions holographiques, des casques de réalité virtuelle et des projections à grande échelle. Elles donnent à vivre un ensemble de scénarios improbables qui tiennent à la fois du mirage et du miracle, qui jouent à la frontière entre le vrai et le faux, l’animé et l’inanimé, l’authentique et l’imposture, la magie, le merveilleux et l’inouï.

    Les nouvelles technologies au service de l’art

    Mirages & Miracles donne vie à un ensemble de scénarios qui constituent autant de spectacles en s’appuyant sur trois types de dispositifs technologiques.

    Le silence des pierres est une série d’expériences en réalité augmentée. C’est un hommage à la vie qui se niche au creux des choses apparemment immobiles et inorganiques. Les tablettes jouent le rôle de fenêtres vers une réalité cachée, révélant ainsi la vie qui se dissimule derrière ces surfaces inertes.

    Les illusions composent une suite de théâtres optiques qui révèle un espace imaginaire se superposant au réel.

    Les machines à fantômes invitent, elles, à plonger dans une réalité virtuelle où apparaissent et interagissent avec le visiteur une ombre, un danseur, un courant d’air insaisissable ou un nuage de particules évoluant comme une nuée d’oiseau.

    Lire l'intégralité du dossier de presse

    Retour à la liste des actualités