Nos sites web
Maine-et-Loire.fr Le Département vous accompagne au quotidien

L’odeur du soleil de Makiko Furuichi à découvrir à Rive d’Arts jusqu’au 18 septembre 2022

  • Prenez l’art !

Makiko Furuichi est née dans l’ouest du Japon en 1987. Diplômée du Kanazawa College of Art au Japon en 2009 et de l’école supérieure des beaux-arts de Nantes en 2011, elle explique que ce sont les tableaux de son grand-père qui ont été l’élément déclencheur de son engagement artistique. Elle voyage d’ailleurs souvent avec l’un des pinceaux de ce dernier, pour dit-elle, continuer à garder un lien avec lui.

Temps de lecture :  min.

    Depuis plusieurs années, Makiko Furuichi s’est orientée vers un travail pictural sur différents supports, en utilisant l’aquarelle, l’huile ou l’encre. Sa démarche l’amène également à expérimenter la sculpture ou des installations originales.
    Elle choisit ses sujets sur le vif, au gré de ses rencontres et de ses inspirations, en peignant ce qui la fait sourire, ce qu’elle trouve savoureux ou émouvant.
    Sa culture japonaise est bien évidemment pour elle une inspiration forte et notamment les yokais, que l’on peut traduire en français par « monstre » ou « démon ». Dans le folklore du son pays d’origine, le terme yokai fait plutôt référence à des créatures surnaturelles. Pour elle, « ce sont des spectres imaginés par les humains pour représenter certains aspects culturels. Ils démontent les tracas quotidiens ou inhabituels, les vices et les peurs de l’Homme ».
    En 2018, Makiko Furuichi a été lauréate du prix des Arts visuels de la ville de Nantes. Au cours des dernières années, elle a également présenté son travail dans différentes expositions en Europe ou en Asie. En 2021, elle a par ailleurs été lauréate de la résidence artistique organisée par Ackerman et l’Abbaye Royale de Fontevraud. Ce prix lui a permis de peindre dans une cave troglodytique de la maison Ackerman et de réaliser le décor de la cloche de l’Abbaye Royale de Fontevraud cette année.
    Pour cette exposition intitulée L’odeur du soleil, Makiko Furuichi a bénéficié d’une résidence de création aux Ponts-de-Cé à l’invitation de la commune et du Département dans le cadre du dispositif Prenez l’art ! Pour cette grande première, l’artiste d’origine japonaise a multiplié les rencontres avec les habitants. Certains de ses dessins ont même été imprimés et collés sur le camion utilisé pour le portage des repas à domicile dans la commune. De cette immersion, elle garde notamment de beaux souvenirs des ateliers réalisés avec des enfants et des paysages des bords de Loire.

    Informations pratiques :

    L’odeur du soleil de Makiko Furuichi
    Exposition à découvrir à Rive d’Arts
    13, rue Boutreux aux Ponts-de-Cé
    Jusqu’au 18 septembre 2022
    Du mardi au dimanche de 14 à 19 heures

    Retour à la liste des actualités

    CONTACT

    Direction de la communication
    Service presse
    Fabrice Gasdon

    Tél. :06 07 37 85 18

    Contactez le service Presse par courriel :
    presse-departement49@maine-et-loire.fr

    Retour en haut de la page

    Nos sites web

    maine-et-loire.fr