Nos sites web
Maine-et-Loire.fr Le Département vous accompagne au quotidien

Solidarité, développement des territoires et préservation de l’environnement au menu de la Commission permanente

  • Commission permanente

Ce jeudi, au lendemain de la session consacrée au Budget supplémentaire 2022, les élus de la Commission permanente du Conseil départemental se sont réunis pour l’examen d’une trentaine de dossiers. Voici les éléments les plus significatifs à retenir.

Temps de lecture :  min.

    Être un Département solidaire et attentif aux personnes démunies et fragilisées :

    Les élus de la Commission permanente ont tout d’abord approuvé le renouvellement pour une année de la convention de Prévention spécialisée, qui permet d’intervenir prioritairement auprès des adolescents et des jeunes majeurs de 12 à 21 ans. Ce dispositif, qui concerne en particulier les quartiers prioritaires "Politique de la ville", a notamment pour vocation de prévenir les risques d’exclusion et d’inadaptation sociale. Cette convention est signée avec les villes d’Angers, de Trélazé, de Saumur et de Cholet, ainsi qu’avec l’Association de sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence (ASEA). Pour le financement des différentes actions entrant dans ce cadre, le Département a prévu une enveloppe de 1 225 000 €.
    Toujours en lien avec le secteur de la solidarité, à noter par ailleurs diverses subventions pour un montant global de 72 450 €, destinées à financer des opérations de lutte contre la précarité énergétique et les expulsions locatives.
    Les élus ont également validé lors de cette session le versement du reliquat pour 2022 des subventions destinées à neuf Centres locaux d’information et de coordination gérontologique (CLIC) du département. Au total, pour l’ensemble de l’année 2022, ces neuf structures recevront 700 000 €.
    Enfin, pour clore ce chapitre consacré aux solidarités, trois autres subventions, sous forme de dotations pour 2022, sont à retenir :

    • 35 000 € pour l’association France Alzheimer ;
    • 40 000 € pour l’Union départementale des associations familiales (UDAF 49) ;
    • 60 000 € pour l’ADDECA, l’association qui intervient pour l’accompagnement des élèves en situation de handicap accueillis dans les collèges privés du Maine-et-Loire.

    Être un Département acteur du développement équitable des territoires :

    Une subvention de 13 250 € est attribuée à l’association Créha Ouest pour la gestion du fichier départemental de la demande locative sociale.
    De son côté, l’Agence Départementale d’information sur le logement (ADIL 49) se voit octroyer une enveloppe de 150 000 €, pour ses activités d’information et de conseil juridique. Ces deux subventions étant versées pour l’année 2022.
    Afin d’accompagner les territoires dans le développement de leur politique culturelle, les élus de la Commission permanente ont par ailleurs voté une subvention globale se montant à 682 917 € destinée et 27 structures différentes qui interviennent notamment pour des enseignements artistiques.
    Neuf compagnies ou projets culturels vont par ailleurs bénéficier d’un accompagnement financier du Département à hauteur de 36 500 €.

    Toujours en lien avec le développement équitable des territoires à signaler une somme globale de 334 870 € versée pour le financement de plusieurs projets cyclables portés par les collectivités locales. Les dossiers les plus importants concernant une piste spécifique allant de La Chapelle-du-Genêt à Beaupréau pour 164 600 € et la création d’une liaison cyclable entre Saint-Pierre-Montlimart et Montrevault pour 78 920 €.
    Dans le cadre de sa politique en faveur du développement des tiers-lieux, le Département va par ailleurs débloquer une enveloppe de 55 400 € à l’association ValOrise. Cette somme sera utilisée pour la création d’un tiers-lieu à Brain-sur-Allonnes.
    Enfin, deux subventions, se montant respectivement à 25 000 € et à 24 930 €, ont été attribuées à la commune des Hauts d’Anjou et à la communauté de communes de Lys-Haut-Layon. Ces dotations seront intégrées dans le cadre du dispositif intitulé « Petites Villes de Demain » dont l’objectif est de favoriser une revitalisation des territoires ruraux présentant des signes de vulnérabilité.

    Être un Département acteur de la Biodiversité :

    Dans le cadre de leur politique en faveur de la protection de l’environnement, les élus de cette Commission permanente ont voté un ensemble de subventions se montant à 121 790 €. La Ligue pour la protection des oiseaux (LPO Anjou) étant la principale structure concernée, avec deux subventions de 37 335 et 46 150 € destinées à financer des opérations en lien avec la préservation d’espèces animales menacées.
    À signaler par ailleurs une autre subvention de 29 700 € pour le syndicat Layon Aubance Louets, qui sera utilisée pour la création ou la remise en état d’une vingtaine de mares dans ce secteur géographique.
    2 000 € sont également attribués à l’association qui organise le Grand Défi Biodiversité qui se déroulera à Torfou dans le Choletais le 2 juillet prochain.
    Enfin trois subventions de 300, 2 500 et 12 000 € sont fléchées vers le monde agricole : la première pour le syndicat des éleveurs de la race bovine charolaise, la deuxième pour l’organisation du comice agricole des Hauts d’Anjou et la troisième enfin pour l’association Solidarité paysans Maine-et-Loire qui vient en aide aux agriculteurs en difficulté, grâce à des actions concrêtes favorisant la résilience.

    Être un Département exemplaire, responsable et transparent dans la gestion des ressources :

    Lors de cette Commission permanente, plusieurs subventions exceptionnelles ont été votées, dans des domaines extrêmement divers :

    • 10 000 € pour l’Héliclub de l’Ouest pour l’organisation de l’Hélico à Cholet, une manifestation autour de l’hélicoptère qui s’est déroulée du 13 au 15 mai dernier en présence de 20 000 spectateurs ;
    • 4 500 € pour le Parc Oriental de Maulévrier pour une opération de promotion des jardins japonais en Europe qui a eu lieu au printemps dernier ;
    •  5 000 € à la Ligue contre le cancer de Maine-et-Loire pour l’organisation le 11 octobre 2022 d’un colloque à Angers sur les cancers chez la femme et l’enfant ;
    •  20 000 € pour la 26e édition des Journées Nationales du Livre et du Vin de Saumur qui a eu lieu les 25 et 26 juin derniers ;
    • 15 000 € pour Radio Campus, Radio G et RCF Anjou (3 x 5 000 € sur 3 ans) pour l’accompagnement au passage à la Radio Numérique Terrestre de ces radios associatives ;
    •  1 000 € à l’association Française du syndrome de RETT pour l’organisation d’une course relais entre Angers et Erquighem-Lys (département 59) ;
    • 1 000 € à l’association Franco-Arménienne d’Angers pour la création et la présentation d’une exposition relative au génocide arménien de 1915 ;
    •  20 000 € à la SPLC Altec pour accompagner financièrement le 31e IHC (International Horticultural Congress) qui aura lieu du 14 au 20 août 2022 à Angers ;
    • 960 € au Lions Club Angers Roi René pour l’organisation d’une journée citoyenne le 19 mai dernier ;
    • 500 € au CCAS de Tiercé pour le forum des seniors programmé le 23 septembre.
    Retour à la liste des actualités

    CONTACT

    Direction de la communication
    Service presse
    Fabrice Gasdon

    Tél. :06 07 37 85 18

    Contactez le service Presse par courriel :
    presse-departement49@maine-et-loire.fr

    Retour en haut de la page

    Nos sites web

    maine-et-loire.fr