SOS Villages d’Enfants à l’Isle-Briand en 2019

  • Aide sociale à l’enfance

Dans le cadre du déploiement de la nouvelle offre d’accueil de l’enfance, le Département et l’association SOS Villages d’Enfants ont posé, samedi 1er décembre, la première pierre du village en cours de construction au parc départemental de l’Isle-Briand. Le Département entend ainsi développer une offre d’accueil originale et diversifiée, autour d’un projet pédagogique sur le thème du cheval.

Publié le samedi 01 décembre 2018

Temps de lecture :  min.

    L’association SOS Villages d’Enfants accueillera au Lion-d’Angers, à partir de mi-2019, 48 enfants qui lui sont confiés. A cet effet, le Département, propriétaire du Parc de l’Isle-Briand et l’association, ont signé un bail emphytéotique de 60 ans permettant la réalisation d’un programme de construction, dont la première pierre a été posée samedi 1er décembre par Christian Gillet, président du Département et Daniel Barroy, président de SOS Villages d’Angers.

    Ce programme, d’un montant de 6,5 M € financé par l’association, porte sur un ensemble de onze maisons familiales pouvant accueillir quatre à cinq enfants chacune. Le projet englobe également la réalisation d’une maison commune pour les actions collectives et les bureaux administratifs. Enfin, une maison des familles sera destinée à l’organisation des rencontres parents-enfants, dans le cadre des droits de visite accordés par les juges des enfants.

    Les maisons seront distribuées autour d’une place centrale. Pour le futur programme d’épanouissement par le cheval proposé par l’association, le Groupement d’intérêt public (Gip) parc départemental de l’Isle-Briand, gestionnaire du site, mettra à disposition des box et les moyens nécessaires à l’entretien de ces chevaux et au bon déroulement des activités pédagogiques équestres.

    Ce programme a pour objectif central, autour de la pratique de l’équitation, de favoriser le développement physique et psychologique des enfants et des jeunes, de renforcer leur insertion sociale et de mieux les accompagner vers l’autonomie.

    Diverses disciplines et approches peuvent être privilégiées, constituant ainsi une réelle ressource pour l’accompagnement des enfants et des jeunes, à condition cependant que les aspects sportifs, techniques et éducatifs ne soient pas dissociés.

    Consulter le dossier de presse

    Retour à la liste des actualités