Sur la RD347, deux giratoires réaménagés pour fluidifier le trafic

  • ROUTES

Publié le mercredi 27 juin 2018

Temps de lecture :  min.

    A l’est d’Angers, la circulation sur la RD347 est en augmentation constante au fil des ans.
    20 000 véhicules empruntent quotidiennement cet axe, avec des pointes de trafic lors des
    mouvements pendulaires. Les flux domicile-travail s’accroissent ainsi de 2,1 % par an avec le territoire de Loire-Authion et de 1,4 % avec le Beaufortais.

    Afin de fluidifier la circulation aux heures de pointe, le Département lance des travaux de
    doublement des voies d’entrée et de sortie des giratoires afin d’améliorer leur capacité et
    limiter les files d’attente.

    Ces travaux vont concerner les deux ronds-points les plus proches d’Angers, situés dans la commune de Brain-sur-l’Authion, à La Crémaillère d’argent et à La Coutardière (Les Trois-
    Soeurs). Dans ce rond-point, environ 6 000 véhicules supplémentaires arrivent de Brain-sur-l’Authion, Andard et La Coutardière pour rejoindre la RD347.

    La largeur de l’anneau de La Crémaillère d’argent sera portée à 9 mètres pour faciliter le passage des véhicules sur deux files. Ainsi il conviendra d’inciter les usagers qui empruntent la RD347 à se répartir en amont du giratoire sur les deux voies de circulation.

    Les travaux, d’un montant de 450 000 € entièrement financé par le Département, se dérouleront en juillet afin de limiter les nuisances sur la circulation. Toutefois, une partie des travaux au sud du giratoire des Trois-Sœurs étant conditionnée par la position d’une conduite de gaz gérée par GRDF, il est possible d’une partie du chantier ne soit achevée qu’ultérieurement.

    La solution des modes alternatifs

    Une étude sur l’organisation des déplacements et des circulations sur le secteur Est – Pole Métropolitain Loire Angers a été menée par Angers Loire Métropole en 2017.

    La RD347 constitue l’axe principal pour les liaisons entre les communes de l’Est de l’agglomération et Angers. Les évolutions de circulation sur la RD 347 sont à mettre en lien avec les développements urbains des communes Loire-Authion. Les liaisons sont orientées à 75 % vers la ville d’Angers et les secteurs de l’Ouest d’Angers. Il ressort de cette étude qu’un nouveau contournement à l’est de l’agglomération pour rejoindre l’autoroute A11 Nantes – Paris ne répondrait donc pas aux besoins.

    Les solutions doivent être recherchées sur trois plans :

    • améliorer la desserte en transport collectif et l’intermodalité notamment vers les gares.
    • favoriser les mobilités alternatives comme le vélo.
    • améliorer la capacité du réseau voirie, particulièrement de la RD347 sur laquelle se concentrent les difficultés.

    C’est pourquoi, dès 2017, le Département a pris l’initiative d’améliorer la capacité des giratoires de La Crémaillère et de La Coutardière qui constituent actuellement des points de ralentissement pour les mettre en cohérence avec la capacité des voies en section courante. Il convient qu’en parallèle les transports collectifs puissent être développés et améliorés pour maîtriser l’évolution des flux de circulation automobile aux heures de pointe à la fois sur la RD347 et aux entrées de ville.

    Contact presse : Pascal Houdemont, p.houdemont@maine-et-loire.fr, Tél. 02 41 81 44 72

    Retour à la liste des actualités