Trois Départements s’unissent pour le développement du tourisme fluvial

  • Tourisme

La Sarthe, le Maine-et-Loire et la Mayenne voguent vers une ambition commune : développer le tourisme fluvial et fluvestre, à l’échelle du Bassin de la Maine. Un projet de développement à la fois économique et touristique pour les 3 territoires, qui comptent bien surfer sur la vague du tourisme bleu pour attirer de nouveaux visiteurs. Un plan d’action commun à l’échelle des 3 collectivités a été décidé, pour faire du Bassin de la Maine, une destination incontournable de tourisme fluvial et fluvestre, reconnue au niveau national.

Publié le mercredi 11 avril 2018

Temps de lecture :  min.

    La Sarthe, le Maine-et-Loire et la Mayenne voguent vers une ambition commune : développer le tourisme fluvial et fluvestre, à l’échelle du Bassin de la Maine. Un projet de développement à la fois économique et touristique pour les 3 territoires, qui comptent bien surfer sur la vague du tourisme bleu pour attirer de nouveaux visiteurs. Un plan d’action commun à l’échelle des 3 collectivités a été décidé, pour faire du Bassin de la Maine, une destination incontournable de tourisme fluvial et fluvestre, reconnue au niveau national.

    Bien que très apprécié pour sa navigation en toute tranquillité à l’opposé de bassins comme le canal du midi par exemple, le Bassin de la Maine (Anjou, Sarthe, Mayenne) manque encore de visibilité et d’image. C’est pourquoi les 3 Départements ont décidé de mettre en communs idées et moyens pour le développement du tourisme fluvial.

    Le Bassin de la Maine

    • + de 250 km de voies navigables (dont 86 km de voies navigables sarthoises)
    • 2 sociétés de location de bateaux habitables (Canalous 15 bateaux à Chenillé-Changé et 6 à Daon, Anjou Navigation : 35 bateaux à Sablé, Grez-neuville, Laval)
    • 7 bateaux promenade (Mayenne, Laval, Château-Gontier, Chenillé, Angers, Chateauneuf sur Sarthe, Sablé)
    • 7 points de location de bateaux électriques (Laval, Château-Gontier, Angers, Cheffes, Sablé, Malicorne, Le Mans)
    • 1 million d’euros par an de retombées économiques attendues pour le Bassin de la Maine (en fonction de l’équipage moyen, de la durée moyenne de séjour et du nombre de contrats de location)
    • 47,5€ par jour dépensé par 1 touriste de plaisance de passage sur le territoire (hors location du bateau)
    Retour à la liste des actualités