Un comité de pilotage pour préparer la fusion des collèges saumurois

  • Education

Le 16 octobre dernier, le Conseil départemental a entériné la sectorisation des collèges publics de Maine-et-Loire. Dans le Saumurois, celle-ci se traduira, à la rentrée 2019, par la fusion de Yolande-d’Anjou et de Benjamin-Delessert. Un comité de pilotage veillera, d’ici là, à préparer sa mise en œuvre dans les meilleures conditions pour les élèves et les équipes pédagogiques.

Publié le vendredi 16 novembre 2018

Temps de lecture :  min.

    Avec 700 places disponibles dans les lycées saumurois, soit un taux d’occupation de 63 %, les réalités de la démographie scolaire ont amené le Conseil départemental à acter la fusion des collèges Yolande-d’Anjou et Benjamin-Delessert pour septembre 2019.

    « Cette fusion se traduira par une addition de moyens, non par une soustraction », rappelle le président du Département, Christian Gillet. Sur le volet bâtimentaire, à charge du Département, la mesure s’accompagnera d’un programme d’investissements au collège Delessert (construction d’un préau, installation de nouveaux casiers, modernisation de la restauration scolaire, câblage numérique).

    Sur le volet pédagogique, à charge de l’Education nationale, l’ensemble de l’offre spécifique de Yolande-d’Anjou sera transférée (basket, natation, classe bilangue et classe à projet particulier comme la classe arts plastiques), ainsi que les postes d’assistants d’éducation et de conseiller principal d’éducation. Reste à préparer, désormais, les modalités pratiques de la fusion.

    Cette démarche, supposant coordination et dialogue, donnera lieu à l’installation, dans ces prochains jours, d’un comité de pilotage associant le plus largement possible les différentes parties prenantes pour que toutes les conditions d’accueil des élèves et de la communauté éducative soient réunies en septembre prochain.

    Ce comité, présidé par Régine Brichet, secrétaire départementale en charge de l’éducation, associera l’ensemble des quatre collèges saumurois, des représentants des parents d’élèves, la Ville de Saumur, les conseillers départementaux du canton de Saumur, Françoise Damas et Laurent Hamon, ainsi que les services de la Direction académique et du Département. S’agissant des collèges, deux représentants des équipes, dont le principal, siègeront dans le comité aux côtés du délégué des parents du collège appelé à collaborer aux réflexions menées.

    Ce comité, qui se réunira pour la première fois fin novembre, puis selon un rythme bimestriel, aura pour « rôle principal d’envisager toutes les conséquences de la démarche en termes d’organisation, de fonctionnement et d’accompagnement et de veiller à la bonne réalisation du calendrier établi. Il sera le lieu d’expression, de discussion et d’information liée aux différentes mesures et décisions arrêtées », précise Christian Gillet.

    Contact presse : Pascal Houdemont, p.houdemont@maine-et-loire.fr, Tél. 02 41 81 44 72.

    Retour à la liste des actualités