Une nouvelle aide pour rendre l'Anjou toujours plus vert

Situés dans les locaux du Département, les vergers André-Leroy ont été aménagés grâce au savoir-faire de producteurs locaux.
  • Environnement

Soucieux de poursuivre le verdissement de l’Anjou et de soutenir la filière horticole, le Département lance le dispositif "enracinons notre territoire".

Temps de lecture :  min.

    Qu'on se le dise : c'est en Anjou que la France est la plus verte ! Le territoire est riche de 89 espaces naturels sensibles mais également de 230 parcs et jardins parmi lesquels de véritables pépites telles que Terra Botanica, le Parc oriental de Maulévrier ou encore le jardin Camifolia.

    L'excellence végétale du pays du célèbre pépiniériste angevin André Leroy n'est plus à prouver et a d'ailleurs de vraies conséquences économiques. La filière végétale, selon les chiffres de la Chambre d'agriculture, représente 8 838 emplois en Pays-de-la-Loire. Deux tiers des pépinieristes et arboriculteurs de la région sont situés en Maine-et-Loire. 

    Pourtant, au printemps dernier, la crise sanitaire mettait en péril la filière horticole de l’Anjou au plus fort de son activité saisonnière. Dans ce contexte, le Département avait passé commande de jardinières et bouquets de fleurs coupées pour les distribuer dans les Ehpad et résidences autonomie, à l’occasion du week-end de Pâques. Afin de prolonger cette démarche et de soutenir les professionnels de la filière, le Département a pris l’initiative d’encourager la plantation de végétaux locaux par les 177 communes de Maine-et-Loire.

    C'est en Anjou que la France est la plus verte !

    Le dispositif "Enracinons notre territoire", c'est quoi ?

    Jeudi 17 septembre dans les jardins du Département, le Président Christian Gillet a donné le coup d'envoi de l'opération "Enracinons notre territoire".

    Elle se matérialise notamment sous la forme d'une aide de 300€, attribuée à chacune des 177 communes de l'Anjou qui le souhaitent, pour que celles-ci puissent acheter et planter de nouveaux arbres.

    Cette démarche contribue non seulement à soutenir un secteur d’activité qui représente l’un des fleurons de l’économie locale, mais aussi à renforcer une dynamique vertueuse de végétalisation des communes de l’Anjou.

    Outre le financement attribué aux communes pour l’achat de végétaux, la plantation d’arbres dans chacun des collèges publics et privés de l’Anjou participera à leur verdissement.

    Cette opération de soutien à la filière s’accompagnera également d’une campagne à l’automne, invitant les particuliers à s’approvisionner auprès des producteurs locaux pour embellir leur jardin.

    Plus d'information sur l'aide aux communes

    1,4 millions d’arbres plantés par le Département en 20 ans, soit l'équivalent de 3 000 hectares de forêt
    300€ d'aide pour toutes les communes pour planter de nouveaux arbres
    16 pépiniéristes ou horticulteurs partenaires
    Retour à la liste des actualités