Appel à projets valorisation du domaine de Boudré

Soucieux de gérer de manière dynamique le patrimoine du Département, le Maine-et-Loire procède actuellement à la vente d'une partie du domaine de Boudré.

Domaine de Boudré
Le Domaine de Boudré est propriété départementale depuis 1901. © Philippe Noisette

L'appel à projets

Dans le cadre du projet de valorisation de site du domaine de Boudré à Seiches sur le Loir, le département souhaite vendre la partie non boisée d’une superficie d’environ 200ha. Les objectifs de valorisation sont la compatibilité du projet avec les activités actuelles sur l’hippodrome, la contribution à la démarche environnementale de l’espace naturel sensible et la contribution des projets au développement touristique, social et économique du territoire. L’appel à projets s’adresse à des tiers, opérateurs publics ou privés pour des projets portant sur toute ou partie du domaine proposé à la vente. Une commission étudiera les réponses, évaluera le respect du cahier des charges suivant les critères définis dans l’appel à projets. Un dialogue avec ce jury précédera la réalisation des ventes.

La Date limite de transmission des projets était fixée au 28 juillet 2017 à 16h.

Documents à télécharger

Critères d’analyse

La commission d’élus, spécialement constituée afin d’analyser les offres dans le cadre de l’appel à projets, est composée du président du Conseil départemental Christian Gillet, de trois conseillers départementaux de la majorité, Marie-Jo Hamard, Véronique Goukassow et François Gernigon, ainsi que du conseiller de la minorité André Marchand.

Le choix du projet s’est opéré en fonction de critères hiérarchisés :

Valeur environnementale

  • Préservation du site et le respect des objectifs ainsi que du plan d’action de l’ENS
  • Qualité des moyens et garanties mis en œuvre pour le respect du cahier des charges environnemental
  • Intégration et la mise en valeur du site

Valeur économique et touristique

  • Synergie avec les autres projets et activités du site
  • Contribution du projet au développement du territoire (dont création d’emploi) et intérêt touristique du projet

Prix d’acquisition des biens nécessaires au projet

Un cahier des charges environnemental

Les projets proposés devaient par ailleurs respecter les principes du projet global d’aménagement et de valorisation du site défini par le Département, à savoir :

  • Maintenir l’ouverture du site au public
  • Participer à la démarche environnementale engagée dans le cadre du classement en ENS
  • Apporter une contribution au développement touristique, social et économique du territoire, au travers notamment de la filière équestre ou hippique.

Le site a été classé 3e site ENS prioritaire du département en 2013. Un comité composé d’élus et d’experts a commandé un diagnostic et élaboré un plan d’actions validé en juin 2014 afin de préserver cet espace sensible. Un cahier des charges environnemental a été élaboré avec des représentants des collectivités et des associations sensibles à la protection de l’environnement. 

Ce cahier des charges sera intégré aux actes de cession. L’acquéreur devra s’engager à la respecter pendant une durée de 30 ans. Il sera précisé dans les actes de cession que le respect par l’acquéreur des prescriptions définies dans le cahier des charges constitue une condition essentielle et déterminante de la vente. Le Département a décidé de faire intervenir la SAFER, dont la durée d’engagement sera également de 30 ans.

Le projet de Yannick Fouin retenu

En réponse à l'appel à projets, six dossiers ont été reçus et examinés par la commission spécifique du Département. Au terme de la procédure, la commission permanente du Département a validé, le 16 octobre 2017, le projet porté par l'entraîneur de chevaux Yannick Fouin. Ce professionnel de renom dans le milieu des courses hippiques souhaite transférer en Anjou son centre d’entraînement de 80 chevaux sur l’hippodrome, ainsi que son haras de 60 chevaux sur la ferme.

Partager la page