Études et publications d'archéologie

À la suite des fouilles archéologique, le Pôle Archéologie et ses membres  sont régulièrement amenés à publier les résultats de leurs travaux, sous la forme de publications ou de rapports. Consultez ci-dessous des informations sur ces publications.

Rapports des fouilles archéologiques

Au cours des dernières années, le Pôle archéologie du Département de Maine-et-Loire a mené de nombreuses interventions : château d'Angers (étude du chantier d'exception du Front sud et étude archéologique du Logis royal et de ses abords), château de Baugé, fontaine de Montfort (habitat et souterrain autour de l'an mil), abbaye de Fontevrault (celliers du Noviciat), château de Saumur (remparts bastionnés et châtelet), fouille archéologique préventive Le Beyen La Conroye, l'église Saint-Denis (Pontigné).
Consultez en ligne les rapports de ces fouilles archéologiques.

Publications d'archéologie

Je découvre le château de Saumur

Je découvre le château de Saumur
Litoux Emmanuel. Editions Geste, 2017, 56 pages.
ISBN : 978-2-36746-709-2
Pour le voyageur qui découvre Saumur, le château semble comme posé au sommet du coteau. Idéalement implantée, la vieille forteresse médiévale, devenue citadelle aux XVIe et XVIIe siècles, protège la ville autant qu’elle la surveille.


Saint Louis et L’Anjou

Saint Louis et L’Anjou
Sous la direction d’Etienne Vacquet, avec la contribution d’Emmanuel Litoux, Daniel Prigent, Jean-Yves Hunot, Christian Davy et Guy Massin-Le Goff
2014 - Nombre de pages : 304 p.
ISBN : 978-2-7535-3499-5

En 1214, l’Anjou entre dans le domaine royal : quelles en furent les conséquences dans l’histoire et les arts en Anjou ? Des historiens, des archéologues et des historiens de l’art présentent dans ce livre illustré une synthèse des recherches menées ces quarante dernière années.


Le haut Moyen Âge en Anjou

Le haut Moyen Âge en Anjou
Prigent Daniel, Tonnerre Noël-Yves (dir.)
Presses universitaires de Rennes, 2010
En confrontant systématiquement sources écrites et non écrites, les auteurs ’efforcent de mieux évaluer les cinq siècles qui forment ce que l’on appelle le haut Moyen Âge.

 



Demeures du roi René d’Anjou

Demeures du roi René d’Anjou
Textes : Emmanuelle Litoux & Christian Cussonneau
Photographies : Bruno Rousseau
Coll. « Images du Patrimoine »
Juin 2009 – 72 pages
Format 245 x 297 mm
ISBN : 978-2-9178-9501-6

La commémoration du 600e anniversaire de la naissance de René d’Anjou, le 16 janvier 1409 à Angers, connu comme « le bon roi René », est l’occasion d’évoquer la figure d’un prince à l’idéal chevaleresque et d’un mécène amoureux des arts et des lettres. Sa personnalité et son itinérance sur les territoires de la seconde maison d’Anjou ont contribué à dynamiser l’activité artistique, ponctuée d’échanges entre le Nord et le Midi, notamment dans les domaines de la peinture et des arts décoratifs.


Le château de Montsoreau

Le château de Montsoreau
Texte : Viviane Manase et Daniel Prigent
Photos : Bruno Rousseau
Coll. « Itinéraires du Patrimoine »
1999 – 32 pages
Format : 110 x 223 mm
ISBN : 2-906344-67-4

Réédifié presque dans le lit de la Loire vers 1455, le château de Montsoreau est un des premiers témoignages de la prospérité qui succède à la guerre de Cent ans. Le bourg bénéficie alors d’un important péage fluvial, source de profits pour les seigneurs de Montsoreau, et d’un port actif relevant de la puissante abbaye de Fontevraud. Pour les amateurs de romans, n’oublions pas la fameuse Dame de Montsoreau d’Alexandre Dumas… même si la vérité historique diffère quelque peu du roman.


Le château et la citadelle de Saumur, architectures du pouvoir

Le château et la citadelle de Saumur, architectures du pouvoir
Litoux Emmanuel, Cron Éric (dir.)
Supplément au Bulletin Monumental n°3, Société Française d'Archéologie, 2010

224 pages
ISBN : 9782901837367
Figuré dans toute sa splendeur sur l’enluminure des Très Riches Heures du duc de Berry, qui offre une image saisissante de l’architecture fastueuse des princes apanagistes angevins, le château de Saumur connut sa première édification au Xe siècle par le comte de Blois Thibaud. A partir de 1026, cet édifice appartint au comte d’Anjou Foulques Nerra et ses successeurs. Philippe Auguste l’annexa à la couronne.
Le château subit alors de nombreux changements. Saint Louis fit rehausser les tours en 1227 et Louis I d’Anjou remplaça les tours rondes par des tours orthogonales en 1367. Le roi René va améliorer le confort de ce château.

 

 

Anjou Medieval Art, Architecture and Archaeology

Anjou Medieval Art, Architecture and Archaeology
Textes : McNeill John, Prigent Daniel (ed.)
Maney publishing. Conference transactions XXVI, General Editor Sarah Brown, 2003
ISBN: 978 1 902653 67 9 (PB); 978 1 902653 68 6 (HB)

Ouvrage réalisé à la suite de la conférence "Art médiéval, architecture et archéologie du grand Anjou" organisée par la British archeological association à Angers en 2000. Conformément à la nature bilingue de la conférence, ce volume contient des articles en anglais et en français.



La construction en Anjou au Moyen Âge

La construction en Anjou au Moyen Âge
Textes : Daniel Prigent, Noël-Yves Tonnerre (dir.)
Actes de la table ronde d'Angers des 29 et 30 mars 1996, Presses de l'Université d'Angers, Angers, 1998
Epuisé

 



La mort : voyage au pays de vivants

La mort : voyage au pays de vivants
Daniel Prigent, Jean-Yves Hunot
Pratiques funéraires en Anjou, Angers, 1996
Grâce au développement des fouilles de sauvetage, notamment en milieu urbain, depuis le début des années 80, de nombreuses fouilles sont venues enrichir le dossier de l'archéologie funéraire en Anjou, notamment sur l'époque médiévale et moderne à laquelle est consacrée la plus grande partie de cet ouvrage. Comprendre l'attitude des hommes envers la mort, c'est aussi pénétrer un peu de leur vie, suivre l'évolution de la pensée intime au cours des siècles. Ce dossier régional est issu d'une démarche exemplaire, dont témoigne la qualité des approches thématiques et des notes de synthèse.


Manoirs médiévaux. Maisons habitées, maisons fortifiées

Manoirs médiévaux. Maisons habitées, maisons fortifiées
Textes : Litoux Emmanuel, Carré Gaël 
Rempart, Patrimoine vivant, Paris, 2008

 

 



Partager la page