Le métier d'assistant familial

Quand le cadre familial se fragilise, quand un enfant se retrouve en danger ou risque de l'être, le Département prend le relais. Pour l'aider dans ses missions de protection de l'enfance en danger, le Département fait appel à des professionnels prêts à s'engager dans un rôle éducatif auprès de jeunes souvent en quête de repères : les assistants familiaux.

Assistant familial, c'est être 100% disponible et 100% bienveillant.

Le métier d'assistant familial, c'est quoi ?

  • L’assistant familial accueille à son domicile, jour et nuit, des jeunes de 0 à 18 ans ou jeunes majeurs jusqu’à leurs 21 ans. L’ensemble des personnes résidant avec lui, constitue une famille d’accueil.
  • Il assure le bien-être physique, affectif et psychologique des enfants qui lui sont confiés. Son travail s’inscrit dans un projet éducatif global qui implique un travail d’équipe (éducateur, assistant social, psychologue…).
  • Il s’engage dans un rôle éducatif auprès de jeunes souvent en quête de repères, exprimant de manières diverses leur mal-être lié à la situation ou aux carences subies.
  • Il s’appuie sur un accompagnement permanent et sur une formation continue.
  • Il apporte tous les soins nécessaires à l’enfant dans une vie quotidienne familiale.
  • Il prend une part active dans le projet de vie de l’enfant et le soutien dans son histoire familiale dans le respect et sans jugement.
  • Il communique avec les différents professionnels qui participent à l’accompagnement de l’enfant et de ses parents.
  • Il participe à la mise en place du projet individuel de l’enfant, construit dans son intérêt.

Des accueils variés

L’assistant familial peut accueillir un enfant en :

Accueil permanent

Accueil continu que l’on projette dans le temps sans connaissance d’une échéance, qui s’adaptera en fonction de la situation de l’enfant. Cela n’entraine pas forcément une durée d’accueil très longue mais ne l’exclue pas non plus. L’accueil s’adapte aux situations de l’enfant et des familles

Accueil d’urgence

Il implique de se tenir disponible pour une arrivée sans délai et avec une préparation très restreinte (parfois pas de préparation). Il convient donc de pouvoir s’adapter rapidement, de mettre en place un réseau autour de l’enfant de façon réactive, et d’offrir un temps où l’enfant peut se pose, mais également un temps d’évaluation, d’observation afin de que le concrétiser le projet de l’enfant

Accueil relais

Correspond à une disponibilité de l’assistant familial pour des accueils en complément d’autres lieux d’accueil : pendant des temps de congés des collègues, pendant des arrêts maladie, des temps de formation, pour compléter une prise en charge de façon ponctuelle ou régulière. La famille d’accueil doit s’adapter aux différents enfants accueillis successivement et trouver place dans sa prise en charge de façon cohérente.

Qui peut être assistant familial ?

Tout le monde peut être assistant familial, que l'on soit homme ou femme, célibataire ou en couple. Il faut cependant remplir certaines conditions :

  • Être titulaire du permis de conduire.
  • Maîtriser la langue française à l’oral et à l’écrit.
  • Disposer d’un domicile en adéquation avec la mission d‘accueil permanent de l’enfant. (dimensions, nombre et destinations des pièces).
  • Disposer d’un environnement sécurisé, en évitant l’accès aux routes ou points d’eau. 
  • Disposer de moyens de communication opérationnels.

Assistant familial : quelles qualités requises ?

  • Se rendre disponible pour une prise en charge quotidienne.
  • Savoir mobiliser et engager l’ensemble de la famille.
  • Avoir une grande capacité d’adaptation, notamment face aux situations d’urgence.
  • Respecter l’enfant accueilli et ses parents dans leur histoire familiale, sans jugement.
  • Savoir éduquer dans un cadre sécurisant, structurant et adapté aux besoins de l’enfant.
  • S’inscrire dans un travail d’équipe par l’écoute, l’analyse et la transmission.
  • Avoir pleine conscience des exigences liée à l’accueil d’un enfant handicapé ou souffrant de maladie chronique.

Rémunération : combien gagne un assistant familial ?

En tant qu'assistant familial, lorsque vous êtes employé par le Département de Maine-et-Loire, votre rémunération est la suivante :

  • Accueil d’un enfant : 1 160.40 € bruts par mois
  • Accueil de deux enfants : 1 842.14 € bruts par mois
  • Accueil de trois enfants : 2 707.60 € bruts par mois
  • Indemnité d’entretien : 15,47€ bruts par jour de présence de l’enfant
  • Indemnités sans accueil (délai de préparation du placement : 483,50 € bruts par mois, délai d’attente : 27.08 €/ jour)
  • Indemnité de disponibilité (accueils relais ou d’urgence) : 29,01 €/ jour

Formation : comment les assistants familiaux sont-ils accompagnés ?

FORMATIONS

  • Des formations initiales au moment de l’embauche permettent des apports dans le cadre de la prise en charge de l’enfant, de ses besoins, de l’environnement de l’Aide sociale à l’enfance et du contexte institutionnel notamment. L’employeur organise et finance cette formation.
  • Selon la volonté de chaque professionnel, il est également possible de s’inscrire aux épreuves du diplôme d’État d’Assistant familial.

ACCOMPAGNEMENT PROFESSIONNEL

Des temps d'accompagnement professionnel sont régulièrement proposés aux assistants familiaux :

  • Journées d'étude, analyse des pratiques, stages à thème
  • Temps d’accueil ou de travail, en Maisons départementales des solidarités
  • Équipes dédiées (éducatrices et psychologues), pour accompagner les assistants familiaux dans leur exercice professionnel, leur carrière et dans l’impact que ce métier a pour soi et sa famille

Partager la page