Angelo Tulik "Il y a de quoi s'éclater"

    Coureur de l’équipe Direct Énergie, Angelo Tulik espère intégrer pour la deuxième fois le peloton de la Grande Boucle qui traversera, cet été, le Maine-et-Loire où il a grandi.

    Temps de lecture :  min.

      Quelle a été ta réaction quand tu as su que le Tour de France 2016 allait faire étape dans le Maine-et-Loire ?
      Angelo Tulik : « J’étais très content. Ça fait toujours plaisir de savoir que le Tour de France traverse le département où tu as grandi et où vit encore ta famille. Il y a longtemps qu’il ne s’était pas arrêté ici. Vraiment, c’est top, d’autant plus qu’il y a deux villes-étapes : Angers et Saumur. »

      Seras-tu au départ de cette 103e édition, le 2 juillet prochain ?
      A.T. : « J’espère, mais pour l’instant, je ne sais pas. Seuls les leaders sont à peu près certains d’y être. Pour les autres, il faudra attendre la décision des dirigeants de l’équipe au mois de juin. L’année dernière, je n’ai eu la réponse définitive qu’au lendemain des championnats de France, soit trois jours avant de partir sur le Tour. »

      Que représente le Tour de France pour toi ? 
      A.T. : « Une grande fête populaire à laquelle on participe dès qu’elle passe près de chez soi. On va voir la caravane, les coureurs. Quand on est gamin et que l’on aime le vélo, on a une seule envie, c’est d’être à leur place. »

      Ce rêve d’enfant, tu l’as réalisé pour la première fois l’an passé, quelles images gardes-tu ?
      A.T. : « L’arrivée sur les Champs-Élysées a quelque chose de magique. Et puis, la fin de l’étape du contre-la-montre par équipe en Bretagne avec cette foule impressionnante sur le bord de la route. »

      Quels sont tes premiers souvenirs de vélo en Maine-et-Loire ?
      A.T. : « Les sorties avec mon père. Tout petit, je passais mon temps sur un vélo. Mon père a recherché des clubs autour de Beaufort-en-Vallée, où nous habitions. À 9 ans, j’ai débuté à l’école de vélo de Saumur cyclisme. »

      À un ami qui ne connaît pas notre département et qui souhaiterait s’y balader à vélo, quel itinéraire lui conseillerais-tu ?
      A.T. : « Je lui dirais de suivre l’itinéraire de La Loire à Vélo, c’est très bien indiqué et vraiment sympa. Il peut y avoir du monde le week-end aux beaux jours, mais le parcours est agréable. Sinon, pour le VTT, direction les Mauges. Il y a de quoi s’éclater dans le département. »