Le Département à l’écoute des salariés d’Anjou Accompagnement

  • Solidarités

Rencontre inédite ce mardi à Angers entre Christian Gillet, Président du Département, accompagné de Marie-Pierre Martin, présidente de la commission des solidarités, et des salariées d’Anjou Accompagnement.

Temps de lecture :  min.

    Cette association fait en effet partie des quatre SAAD (Service d'Aide et d'Accompagnement à Domicile) signataires le 18 mars dernier d’un contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens (CPOM) avec la collectivité. Cet accord, unique en son genre, va voir le Département verser 7,5 millions d’euros supplémentaires à ces quatre SAAD sur les cinq prochaines années. Cette somme venant s’ajouter aux 21 millions d’euros attribués chaque année par le Département, aux différents acteurs des soins et services à la personne. Pour les quatre associations signataires, l’objectif majeur de ce CPOM est de rendre ces professions plus attractives en améliorant sensiblement les rémunérations proposées, et donc de susciter de nouvelles vocations dans un secteur porteur. Selon Antoine Masson, Directeur d’Anjou Accompagnement, dans certaines situations, il sera possible d’aller jusqu’à 20% d’augmentation. Pour les personnes accompagnées, cet accord sera sans conséquences sur le reste à charge payé par l’usager, puisque la qualité de service sera renforcée, sans augmentation des tarifs pratiqués. Grâce à ce partenariat précurseur, le Département et les associations signataires anticipent l’application de l’avenant 43 annoncé récemment par le gouvernement, et qui doit permettre de refondre complètement la grille conventionnelle de ce secteur d’activités qui emploie 209 000 personnes en France selon les chiffres du Ministère des Solidarités et de la Santé.

    Retour à la liste des actualités

    CONTACT

    Direction de la communication
    Service presse
    Fabrice Gasdon

    Tél. :06 07 37 85 18

    Contactez le service Presse par courriel :
    presse-departement49@maine-et-loire.fr