#inforoutes49 🚧 Denée : travaux sur le pont du Port qui Tremble. La circulation est fermée sur la RD132. 800 000€ i… https://t.co/2Im9RN62QE

Calixte de Nigremont : insaisissable amuseur

© Bertrand Béchard
  • Portrait

Maître de cérémonie tout-terrain depuis plus de vingt ans, animateur de télévision, chroniqueur radiophonique... Rencontre avec Calixte de Nigremont, héraut de l'indépendance de l’Anjou.

Temps de lecture :  min.

    Article publié dans le magazine Anjou&vous de juillet 2021

    L’homme reçoit sans fard, ni tenue d’apparat. Loin des scènes de France, de Navarre ou d’ailleurs qu’il ambiance depuis bientôt 25 ans, Calixte de Nigremont délaisse manchette, jabot, dentelles et pédanterie pour se révéler… en partie. Il y a la version officielle, l’officieuse et tout ce que l’on peut imaginer entre les deux. « Je vous laisse vous débrouiller avec ça », énonce-t-il, un brin cabot. Un large public le connaît comme Maître de Cérémonie tout-terrain, aussi à l’aise à Monaco qu’à la Fête de L’Huma. Personnage cardinal du festival des Accroche-Cœurs à Angers, il l’est aussi à Avignon ou au festival mondial du cirque de demain. « Les gens sont persuadés que je suis de là où on me voit», s’amuse-t-il.

    Un personnage-concept née en 1997

    Serait-ce là la force de l’acteur ? « J’ai arrêté d’être comédien le jour où j’ai enfilé la tenue de Calixte de Nigremont», corrige-t-il. « La suite est un hasard. C’était un truc pour faire du cachet et arrondir mon intermittence. » Nous sommes alors au printemps 1997. Ce personnage-concept inédit, qui tient « un peu du clown, de Monsieur Loyal et du speaker » enchaîne bientôt les dates et les digressions oiseuses, en « totale improvisation, perméable à tout ce qui se passe » autour de lui. « Plutôt discret et réservé au civil, le personnage me permet d’être parfaitement à l’aise partout, en me nourrissant de l’échange avec les gens ». S’il note depuis quelques années « la dégradation du sens de l’humour et du degré d’autodérision du personnel politique », Calixte attache une grande importance au « consentement » de ses interlocuteurs, puissants ou non.

    Quand je rentre sur scène, rien ne peut m’arriver !

    interview vidéo de Calixte de Nigremont

    Calixte, troisième prénom d’Hugues-Claude

    « Je dois beaucoup de ce que je peux faire sur scène à ma période scout : l’hygiène de vie, la bienveillance… j’ai vécu de 14 à 25 ans les années les plus riches de ma vie », poursuit-il sans ambages.Calixte n’est alors que le troisième prénom d’Hugues-Claude, héritier d’une famille aristocratique ayant fait fortune dans le textile.  Lui avait déjà une curiosité insatiable, il se rêve archéologue, suit des études d’histoire, s’essaie à la radio et au journalisme, intègre les services de la Ville de Cholet avant l’invention du personnage de Calixte, la trentaine bien sonnée. Amuseur mondain, chantre de l’Anjou libre –« j’aimerais faire prendre conscience aux Angevins qu’il y a des choses dans leur histoire qui sont dignes d’intérêt »- l’homme se dit heureux d’une vie qu’il n’avait pas imaginé. Et ça n’est pas de la poudre aux yeux.

    Biographie

    • 1964 : naissance à Cholet
    • 1984 : première expérience de radio, sur Scout de France FM
    • 1992 : directeur du service jeunesse de la Ville de Cholet
    • 1997 : création du personnage de Calixte de Nigremont
    • 2010 : artiste associé aux Accroche-Cœurs d'Angers
    • 2015 : début du billet indépendantiste dans les colonnes d'Ouest-France
    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre d'information