Nos sites web
Maine-et-Loire.fr Le Département vous accompagne au quotidien
RT @SDIS_49: // 🚨🌲🔥 #interventionencours Les incendies de @baugeenanjou et Beaulieu-sur-Layon sont fixés. De nombreuses reprises de feux…

COVID et accueil du jeune enfant : foire aux questions

© Philippe Noisette
  • COVID-19

Dans le contexte de lutte contre la propagation du Covid19, le Département de Maine-et-Loire informe les parents de jeunes enfants et les professionnels de la petite enfance.

Temps de lecture :  min.

    Ce qu'il faut retenir

    • Le Maine-et-Loire est classé en niveau 1 pour ce qui est des recommandations pour les modes d'accueil du jeune enfant.
    • Il est mis fin au brassage limité des enfants et à l'accueil en petits groupes.
    • Les exigences sanitaires et d’entretien sont inchangées. Cependant, à partir du 14 mars, le port du masque n'est plus obligatoire y compris pour les professionnels et les parents qui accompagnent leurs enfants dans les structures. Néanmoins il est très fortement recommandé pour les personnes symptomatiques, les personnes contact à risque, les personnes fragiles ou à risque de forme grave, les personnes cas confirmés (jusqu'à 7 jours après l'isolement).
    • Les règles d'isolement évoluent au 21 mars pour les contacts à rsique non vaccinés et les contacts à risque.
    • Il est recommandé d’augmenter la fréquence de renouvellement de l’air dans tous les modes d’accueil. Il est ainsi conseillé d’aérer, si possible en continu et au moins plusieurs minutes chaque heure. Par ailleurs, tous les locaux occupés pendant la journée sont aérés au moins 10 minutes le matin avant l’arrivée des enfants, au moment du déjeuner et le soir pendant le nettoyage des locaux. Il est important de veiller à la sécurité des enfants pendant ces périodes d’aération.
    • Les activités et sorties à l’extérieur sont privilégiées.

    Qu'est-ce que le niveau 1 ?

    Le niveau 1 implique :

    • La possibilité de brasser les enfants et la fin de leur accueil en petits groupes.
    • Les règles de la distanciation physique à respecter sont : une distanciation d'1 mètre entre les adultes (professionnels et parents) qui portent un masque, et 2m en l'absence de masque.

    Mémo : la durée d'isolement

    Enfant testé positif

    Isolement de 7 jours pleins pouvant être ramené à 5 jours en cas de test négatif au 5e jour et sans symptome depuis 48h.

    Enfant cas contact (intra ou extra familial)

    • lorsqu'un enfant est cas contact mais qu'il ne présente pas de symptômes, il doit réaliser un test antigénique ou RT-PCR à j+2 de la date de notification du statut de cas contact. L'isolement n'est pas nécessaire jusqu'au test.
    • s'il a été cas covid confirmé dans les 2 mois avant d'être déclaré cas contact, pas de test nécessaire sauf en cas de symptômes

    Adulte professionnel cas contact

    • Si ce professionnel a contracté le Covid dans un délai inférieur à 2 mois, conformément aux recommandations, il n'y a pas nécessité de procéder à un nouveau test ni a un isolement sauf en cas de symptômes.
    • Quelque soit le statut vaccinal : pas d'isolement mais port du masque pendant 7 jours. Autotest, test antigénique ou PCR à réaliser à J+2 de la notification du statut de cas contact. Si le test à J+2 est positif alors les règles d'isolement s'appliquent.

    Adulte professionnel positif au Covid

    • Avec vaccinaiton complète : isolement de 7 jours pouvant être ramené à 5 jours en cas de test (antigénique ou PCR) négatif ET absence de symptômes depuis 48 heures au jour 5
    • Sans vaccination ou avec schéma vaccinal incomplet : isolement de 10 jours pouvant être ramené à 7 jours en cas de test (antigénique ou PCR) négatif ET d'absence de symptômes depuis 48 heures.

    Qui est cas contact ?

    Rappel, la définition de cas contact établie par Santé Publique France prend en compte le statut vaccinal de la personne depuis le 21 mars 2022. En fonction de sa situation, il est recommandé de se reporter aux définitions contenues dans le document national.

    Un professionnel est positif à la Covid19

    Lorsqu’un professionnel est testé positif à la Covid19, tous les enfants qui ont eu un contact à risque (ex. a travaillé sans masque) avec le professionnel sont considérés comme cas contact.
    Tous les professionnels avec lesquels il a été en contact à risque (ex partage d’un repas à moins de 2 mètres l’un de l’autre) sont considérés comme cas contact.

    Un enfant est positif à la Covid19

    Dès qu’un enfant est testé positif à la Covid19, tous les autres enfants du même groupe sont considérés comme cas contact. Il convient de prévenir, pour leur organisation, les parents, ou représentants légaux, sans exiger la récupération immédiate de l'enfant s'il ne présente pas de symptômes. Les professionnels ne portant pas de masque sont également considérés comme cas contact.

    Vaccination des professionnels et pass sanitaire

    La vaccination permet de se protéger et de protéger les autres. Couplé avec les mesures barrières, le vaccin contribuera à maîtriser l’impact de l’épidémie de Covid-19 sur le long terme.

    Conformément à la loi n° 2021-1465 du 10 novembre 2021 portant diverses dispositions de vigilance sanitaire, l’obligation vaccinale n’est applicable, dans les établissements d’accueil du jeune enfant qu’aux professionnels et aux personnes dont l’activité comprend l’exercice effectif d’actes de prévention, de diagnostic ou de soins attachés à leur statut ou à leur titre.

    En pratique, les professionnels des modes d’accueil du jeune enfant (et des établissements et services de soutien à la parentalité) ne sont, de façon générale, pas soumis à l’obligation vaccinale car leur activité ne répond pas aux critères très circonscrits définis par la loi.

    En règle générale, les professionnels de santé exerçant en mode d’accueil ne sont pas concernés par l’obligation vaccinale puisqu’ils pratiquent des soins pouvant être considérés comme des actes de la vie courante.

    Rappel sur les recommandations aux professionnels travaillant dans les modes d'accueil du jeune enfant

    Les recommandations nationales du 18/03/2022 (dans les documents de référence disponibles sur cette page) concernant la gestion des cas confirmés dans les modes d’accueil restent en vigueur.

    En revanche les consignes d’information de l’ARS, de la PMI et de la CAF évoluent :

    • Dans le cas de plusieurs cas confirmés dans un même lieu d’accueil (EAJE, MAM), le gestionnaire ou l’assistant maternel en informe l’ARS et la PMI par courriel à covid-modesdaccueilsenfants@maine-et-loire.fr, en mettant en copie la CAF. Ce mail doit préciser le nombre de cas confirmés, adultes et enfants ainsi que la capacité d’accueil théorique.
    • Si le nombre de cas confirmés (adultes + enfants) est supérieur à un tiers de la capacité d’accueil théorique, une fermeture ou un arrêt de l’accueil de 7 jours est recommandé.
    • Le retour écrit de la PMI permet ensuite de prétendre (si les conditions légales sont requises) aux aides financières/activité partielle en cas de fermeture des unités ou de suspension de l’accueil.

    C’est le mail d’information envoyé aux parents qui leur permet ensuite de bénéficier d’une autorisation spéciale d’absence ou garde d’enfant ou placement en activité partiell (annexe 4 des recommandations nationales du 18 mars 2022).

    Documents de référence

    De nombreuses réponses figurent dans les guides ci-dessous. N'hésitez pas à les consulter attentivement.

    Foire aux questions : l'assistant maternel et sa famille

    • Une assistante maternelle exerçant en MAM, dont l’enfant est cas contact au sein de son école, peut-elle continuer à travailler ?

      Oui elle peut continuer à travailler en MAM.

    • Mon enfant est considéré comme cas contact à risque par son médecin traitant ou par l’assurance maladie. Puis-je continuer à accueillir des enfants ?

      L'enfant de l'assistant maternel doit réaliser un test à J+2 de l'information / notification du statut de cas contact.

      L'activité d'accueil est maintenue de J0 à J+2 et poursuivi au-delà de J+2 si le test est négatif. En cas de test positif, l'accueil est suspendu.
       

      Mise à jour 29/03/2022

    • Mon conjoint (ou un membre de ma famille vivant au foyer) a été testé positif. Puis-je continuer à accueillir des enfants ?

      • Si vous possédez un schéma vaccinal complet : suspension de l’accueil pendant 7 jours pouvant être ramené à 5 jours si le test antigénique effectué par le cas est négatif et en l’absence de symptômes depuis 48 heures. Si un nouveau cas est déclaré dans le domicile, la suspension de l’accueil est prolongée à partir de la date de confirmation du nouveau cas.
      • Si vous n'êtes pas vacciné-e ou avec un schéma incomplet :suspension de l’accueil pendant 10 jours pouvant être ramené à 7 jours si le test antigénique ou PCR effectué par le cas est négatif et en l’absence de symptômes depuis 48 heures. Si un nouveau cas est déclaré dans le domicile, la suspension de l’accueil est prolongée à partir de la date de confirmation du nouveau cas.

      Dans ce cas vous êtes cas contact.

      Un nettoyage approfondi de votre maison est nécessaire.

      Mise à jour 29/03/2022

    • Un membre de ma famille vivant au foyer a des symptômes évocateurs de la COVID. Que dois-je faire ?

      Votre enfant (ou le membre de la famille concerné) doit être testé à J+2 de l'apparition des symptômes. Vous pouvez continuer à accueillir les enfants en attendant les résultats du test. Le port du masque pour la personne cas contact est recommandé entre J0 et J+2.

      Vous devez maintenir les mesures d’hygiènes (désinfection, aération) et respecter les gestes barrières (lavage des mains et distanciation entre adultes).

      Rappel : les signes évocateurs

      • La fièvre ou la sensation de fièvre (frissons, chaud-froid) ;
      • La toux ;
      • Des maux de tête, courbatures, une fatigue inhabituelle ;
      • Une perte brutale de l’odorat (sans obstruction nasale), une disparition totale du goût, ou une diarrhée

      Plus d'information sur les symptômes

      Mise à jour 29/03/2022

    L'assistant maternel et l'enfant accueilli

    • Pendant l’accueil de l’enfant, nous apprenons qu’il est cas contact, les parents doivent-ils venir chercher leur enfant immédiatement ?

      Dans le cadre d’un cas confirmé au sein de l’unité d’accueil de l’établissement ou de la MAM, du RAM RPE ou du mode d’accueil individuel à domicile (accueil au domicile de l’assistant maternel ou au domicile des parents par une garde d’enfant à domicile), il convient de prévenir, pour leur organisation, les parents, ou représentants légaux, des enfants contacts à risque de la situation, sans exiger la récupération de l’enfant immédiatement s’il ne présente pas de symptômes.

      Mise à jour 18/01/2022

    • Peut-on organiser des sorties et fêtes ?

      Oui, c'est possible. Les recommandations prévoient le respect des gestes barrières (distanciation, lavage des mains, mise à disposition de gel hydroalcoolique). Leur organisation en extérieur est à privilégier.

      Mise à jour au 29/03/2022

    • Un enfant que j'accueille est testé positif au COVID-19. Puis-je continuer à garder les autres enfants ?

      L'accueil est maintenu jusqu'à j+2 du cas. Il est poursuivi au-delà de j+2 dès lors que le test réalisé est négatif. En cas de test positif, le parent en informe le mode d'accueil.
      Les autres enfants sont considérés comme cas contact à risque. S'ils ne présentent pas de symptômes de la maladie, un test antigénique ou RT-PCR est réalisé à j+2 de la date d'information de cas contact.

      Les enfants ayant été positif au Covid depuis moins de 2 mois n'ont ni test ni isolement à réaliser.

      Il est rappelé aux parents que les tests PCR et antigénique sont accessibles gratuitement pour tous les mineurs, sans condition.

      Mise à jour le 02/03/2022

    • Combien d'enfants au maximum est-il possible de garder ?

      Au domicile

      Six enfants peuvent être accueillis en même temps. Attention, si l’assistant maternel garde chez elle au même moment ses propres enfants âgés de moins de 3 ans, le nombre diminue autant que le nombre de ses enfants présents à son domicile.  
      Dans tous les cas, le professionnel ne peut pas avoir sous sa responsabilité exclusive plus de 8 mineurs, dont au maximum quatre enfants de moins de trois ans.

      En maison d’assistante maternelle

      Il est possible d’accueillir six enfants en simultané. Mais le nombre maximum d’enfants accueillis en même temps dans la MAM ne peut pas excéder 20.

      L'assistant maternel qui accueille simultanément un nombre d'enfants supérieur au nombre précisé par son agrément doit en informer les parents ou représentants légaux des enfants qui lui sont confiés habituellement. Il ou elle a l’obligation d’informer la PMI dans les 48h en transmettant les documents suivants :

      • La liste de tous les enfants accueillis : Nom/Prénom/Date de Naissance ;
      • La liste des parents (coordonnées des représentants légaux) ;
      • La liste des mineurs vivant au domicile : Nom/Prénom/ Date de Naissance.
    • Je présente des symptômes, que dois-je faire ?

      Je présente des symptômes, que dois-je faire ?

      Je travaille en structure : je m’isole immédiatement et rentre chez moi après avoir alerté mes collègues et mon responsable pour être remplacé au plus vite.
      Je suis seul à m’occuper des enfants : je préviens immédiatement les parents pour qu’ils viennent chercher leurs enfants sans délai. En attendant, je porte un masque chirurgical et essaie autant que possible de préserver une distance d’un mètre vis-à-vis des enfants dont j’ai la charge.

      Rappel : les signes évocateurs :

      • La fièvre ou la sensation de fièvre (frissons, chaud-froid) ;
      • La toux ;
      • Des maux de tête, courbatures, une fatigue inhabituelle ;
      • Une perte brutale de l’odorat (sans obstruction nasale), une disparition totale du goût, ou une diarrhée

      Mise à jour le 10/01/2022

    • Quels symptomes doivent alerter chez l'enfant que j'accueille ?

      Il n’existe pas de liste exhaustive
      Il n'y a pas d’accueil de l’enfant s'il présente une température supérieure à 38°C, une gêne respiratoire, des signes digestifs significatifs (plusieurs selles liquides,…), une asthénie inexpliquées (fatigue générale), des myalgies inexpliquées (douleurs musculaires), des maux de tête en dehors d’une pathologie migraineuse connue, une anosmie ou hyposmie sans rhinite associée( perte de l’odorat sans obstruction nasale), une agneusie ou dysgueusie (perte de goût), une altération de l’état général (fatigue inexpliquée, apathie, somnolence), une fièvre isolée chez un enfant de moins de 3 mois.
      Sauf cas d’urgence, la famille doit se rapprocher du médecin traitant lorsque l’enfant demeure symptomatique au bout de 3 jours. Le médecin décidera de la conduite à tenir.

      Lorsque les symptômes évocateurs de la Covid19 durent moins de trois jours ou lorsque le médecin consulté n’a pas identifié l’enfant comme « cas possible », l’enfant peut être à nouveau accueilli après la disparition des symptômes et signes cliniques banaux évoquant une infection automno-hivernale.

      Mise à jour 08.10.2020

    • Le parent d'un enfant est testé positif au COVID-19. Que dois-je faire ?

      L'enfant est considéré comme cas contact. S'il ne présente pas de symptômes de la maladie, un test antigénique ou RT-PCR doit être réalisé à 2 jours après l'information de cas contact. L'accueil de l'enfant est maintenant jusqu'à ce j+2 et poursuivi sauf si le test réalisé à j2 est positif. Auquel cas, le parent en informe le mode d'accueil.

      Les enfants ayant été positifs au covid depuis moins de 2 mois n'ont ni test ni isolement à réaliser.

      Il est rappelé aux parents que les tests PCR et antigéniques sont accessibles gratuitement pour tous les mineurs, sans condition.

      Mise à jour 02/03/2022

    • Je suis en isolement, je n'accueille donc plus d'enfant. Comment suis-je rémunéré ?

      Pour toute question en lien avec le droit du travail, vous devez vous rapprocher du RAM, la CAF et les organisations professionnelles et syndicales. Vous pouvez vous référer au document « Récapitulatif des modalités de versement des indemnités journalières » dans cette page.

      Mise à jour 18/01/2022

    Les gestes barrière

    • Un enfant de moins de 3 ans peut-il faire un auto test ?

      Non, l’utilisation des autotests n'est pas autorisée chez les enfants de moins de trois ans.

    • Quelles sont les mesures de protection à respecter ?

      Ayez une attention renforcée pour les gestes barrières !

      Le lavage des mains est le premier moyen de lutte contre le virus (de préférence avec de l’eau et du savon).

      Chez les jeunes enfants, le lavage des mains doit-être fait avec de l’eau et du savon. Les solutions hydro-alcooliques sont d’utilisation complexes chez le jeune enfant. Il existe un risque d’ingestion accidentelle, voire volontaire. Il importe de prendre en considération ce risque dans l’organisation du lavage des mains et de s’assurer que les enfants n’aient jamais accès aux produits hydro-alcooliques.

      L’hygiène des locaux et du matériel doit continuer à faire l’objet d’une attention forte.

      Mise à jour le 30.08.2020

    • Qu'en est-il des masques pour les assistants maternels ?

      Dans le Maine-et-Loire, plusieurs acteurs sont mobilisés sur ce sujet. Car, si le Département délivre les agréments des assistantes maternelles, il n’est pas leur employeur. La collectivité n’a donc pas la prérogative pour distribuer ces masques, puisque celle-ci appartient aux employeurs, en l’occurrence aux parents (lire le guide ministériel pour la reprise progressive des modes d'accueil de jeunes enfants en haut de page).

      Pour autant, le « marché du masque » représente une économie en tension avec ses risques de pénurie et de rupture d’approvisionnement. Aussi l’Etat en partenariat avec le Département, au titre de la solidarité a fait le choix de doter en soutien, les assistants maternels de Maine-et-Loire de 2 masques tissus via ses Maisons départementales des Solidarités.
      Les assistants maternels qui le souhaitent peuvent se rapprocher de leur MDS la plus proche. Plus d'information.

      Mise à jour 30.08.2020

    • Qu'en est-il du port du masque ?

      • Pour les parents : obligatoire au domicile de l’assistante maternelle ainsi que lors de toute interaction, et ce quelle que soit la distance entre parents et professionnels ou entre parents.
      • Pour les professionnels, dans les crèches ou en maison d'assistantes maternelles, les professionnels doivent porter le masque en présence des enfants, des parents et lorsqu'ils travaillent dans un même espace avec une distance de moins d'un mètre entre eux.
        Le port du masque n'est pas obligatoire pour les assistantes maternelles à domicile lorsqu'elles sont seules en présence des enfants. Elles doivent cependant le porter en présence des parents ou d'un autre adulte.
      • Pour les 6-11 ans : le port du masque est fortement recommandé.
      • Pour les 0-6 ans : le port du masque de protection est à proscrire.

      Mise à jour 10/01/2022

    Votre question ne figure pas dans cette page ?

    Trois médecins de la Protection maternelle infantile de Maine-et-Loire (Drs Virginie Stehlin-Guerout, Charlotte Kouche et Caroline Martin) sont missionnés pour accompagner les partenaires et donner des conseils sur toutes les questions relatives au Covid et à l’accueil des enfants : Contacter les référents COVID PMI par courriel : covid-modesdaccueilsenfants@maine-et-loire.fr

    Merci de préciser vos coordonnées téléphoniques dans vos messages pour faciliter votre rappel.

    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre d'information

    Retour en haut de la page

    Nos sites web

    maine-et-loire.fr