#Pruillé. Le Département, avec les étudiants du lycée Le Fresne d'#Angers, réalise un chantier de rénovation des be… https://t.co/0ug2havGxC

Stéphanie Bienvenu : l’assurance gourmande

  • Portrait

Trouver un point commun entre le monde de l’assurance et celui de la pâtisserie relève au mieux d’un grand artifice, au pire d’une véritable gageure. Et pourtant ! En troquant son portefeuille de contrats contre un cahier de recettes, Stéphanie Bienvenu a au moins démontré qu’un pont est possible entre ces deux univers. « En réalité, hormis la technicité qu’ils demandent, il n’y a aucun rapport entre eux. C’est ce qui fait que j’aime l’un et l’autre », tranche la jeune femme dans un éclat de rire.

Temps de lecture :  min.

    article publié dans le magazine du Département Anjou&vous n°4

    Etonnante trajectoire que celle de Stéphanie Bienvenue, « Angevine pure souche » qui a occupé quinze ans durant le poste d’agent général d’une compagnie d’assurance avant de se plonger corps et âme dans une passion héritée de l’enfance. « J’aimais plus que tout regarder ma grand-mère préparer la tarte aux pommes : je n’en ai jamais mangé de meilleur. Lorsqu’elle est partie en 1999, je ne voulais plus entendre parler de pâtisserie. Et puis j’y suis revenue lorsque je suis devenue maman », explique Stéphanie.

    Un parcours atypique

    Beaucoup la connaissent depuis sa participation à l’émission « Le meilleur pâtissier » (LMP), sur M6, en 2019. Un épisode cathodique qui lui laisse aujourd’hui encore un goût amer, malgré une qualification en finale de l’épreuve : « Je n’ai aucun regret, sauf sur le montage, qui a fait de moi « la méchante » du programme ». Résultat ? Un emballement destructeur sur les réseaux sociaux, ceux-là même par lesquels elle avait été repérée par les producteurs de l’émission.

    Stéphanie Bienvenu

    Le jour où Le Meilleur Pâtissier m’a contacté pour faire le casting, je sortais d’un entretien à l’école Ferrandi ! 

    Car la jeune maman n’avait pas attendu la télé pour prendre son destin en main. « Le jour où LMP m’a contacté pour faire le casting, je sortais d’un entretien à l’école Ferrandi ! » C’est au sein du prestigieux établissement que Stéphanie prépare son CAP Pâtisserie, avant de créer sa propre structure d’ateliers et d’événementiel autour de cette spécialité et, pourquoi pas, de partir à l’étranger avec son époux et leurs deux filles. « J’aime les notions de création, d’inventivité. Je m’inspire de découvertes quotidiennes pour avancer : de la forme de certaines lampes, de murs taggués… à l’avenir, j’aimerais plus encore fréquenter les galeries d’art, pour nourrir mon inspiration… » Et continuer de susciter « l’effet bijou de la pâtisserie, ce que j’appelle le double « Wahou ! » : d’abord le visuel, ensuite la dégustation », savoure la trentenaire, elle qui assure « n’aimer ni le sucre, ni les gâteaux, pas plus que la cuisine ! »

    Biographie

    1982. Naissance à Angers.

    2003. Commence sa carrière dans les assurances.

    2019. Participe à l’émission Le Meilleur Pâtissier et intègre l’école Ferrandi.

    2020. Prépare son CAP Pâtisserie.

    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre d'information