Aide et accompagnement à l’ouverture d’un lieu d’accueil enfants-parents

    Temps de lecture :  min.

      Qu’est-ce-qu’un lieu d’accueil enfants parents ?

      Un lieu d’accueil enfants-parents est un espace convivial qui accueille, de manière libre, et sans inscription, de jeunes enfants âgés de moins de 6 ans accompagnés de leur(s) parent(s) ou d’un adulte référent.
      Cette structure, adaptée à l'accueil de jeunes enfants, constitue un espace de jeu libre pour les enfants et un lieu de parole pour les parents. Elle est ouverte sur des temps déterminés par des accueillants (professionnels et/ou bénévoles) formés à l’écoute et garants des règles de vie spécifiques à ce lieu.
      Le Laep est un lieu de sociabilité pour l’enfant. Il favorise également les échanges entre adultes. Il a pour objectif de prévenir ou de rompre l’isolement des familles. Celles-ci sont accueillies de manière anonyme sans formalité administrative, sans rendez-vous préalable, au rythme choisi par la famille.
      La fréquentation d’un lieu d’accueil enfants-parents ne peut être conditionnée par l’exigence d’un paiement. Lorsqu’une participation est demandée aux familles, celle-ci doit privilégier les contributions en nature laissées à l'appréciation des familles (participation au goûter par exemple).

      Quel accompagnement propose le Département ?

      Le projet de fonctionnement d’un Laep ne peut se concevoir qu’au moyen d’un partenariat actif entre les différents acteurs du territoire, notamment la Caisse d’allocations familiales, le Département, les communes ou intercommunalités, les équipements d’accueil du jeune enfant, les Ram, etc.

      Sur le projets de mise en place de lieux d’accueil enfants parents, le Département propose aux porteurs de projet des conseils pratiques (quel jours ouvrir, les règles à respecter, etc).

      Le Département propose-t-il des aides pour financer les LAEP ?

      La CAF et le Département participent au financement du fonctionnement des Lieux d’accueil enfants parents. Ces financements peuvent être complétés par certaines autres collectivités territoriales et des centres sociaux. Le Département verse 10 par heure d’ouverture au public.