Protéger l’enfant, accompagner sa famille

    Le Département est un acteur majeur de la protection de l’enfance et de l’accompagnement des familles, intervenant tant sur les modes de garde, la prévention, l’adoption que sur la protection de l’enfance en danger.

    Temps de lecture :  min.

      55 lieux de consultation pédiatrique
      4 000 confiés à l’aide sociale à l’enfance
      8 500 naissances par an en Maine-et-Loire
      7 300 assistants maternels agréés
      Voir la fiche de l'élue

      Françoise Damas Conseillère départementale déléguée à l’enfance

      La prévention est au cœur du projet de mandature Anjou 2021 – réinventons l’avenir. Pour accompagner les familles, le Département s’appuie sur un réseau de 550 professionnels. Ce travail de proximité se matérialise par plus de 7000 consultations d’enfant de moins de deux ans réalisés chaque année, ou encore par près de 8000 bilans de santé dans les écoles maternelles.

      Veiller à la santé des enfants

      Des premiers suivis de grossesse jusqu’aux six ans de l’enfant, le Département assure un suivi de la santé des tout-petits, en proposant notamment des consultations médico-sociales gratuites accessibles à tous, à domicile, dans l’une des Maison des solidarités du territoire, ou encore lors de bilans de santé réalisés en école maternelle.

      11 maisons des solidarités sur le territoire

      Sages-femmes, médecins, ou puéricultrices… de nombreux professionnel assurent un service de proximité, lors rendez-vous à la MDS, à domicile ou lors d’actions collectives.

      Trouver votre maison des solidarités

      Assurer une offre de garde de la petite enfance de qualité

      Afin que les parents puissent plus facilement concilier vie familiale et activité professionnelle, le Département participe au développement des différents modes d’accueil des enfants de moins de six ans. C’est lui qui délivre les autorisations et contrôle des différents professionnels et structures, agréé et forme les assistants maternels. Pour faciliter les recherches des parents, le Département propose un site recensant les disponibilités des assistants maternels, ainsi qu’une information sur les modes de garde.

      Soutenir les parents et les futurs parents

      Le Département met des professionnels à disposition des familles pour les guider face à leurs questions ou doutes, par le biais de conseils en centres de PMI, de permanences éducatives ou de mesures d’accompagnement éducatif. Il finance également des dispositifs, tels que les lieux d’accueil enfants-parents, ou la maison des adolescents.
      Le Département accompagne des candidats à l'adoption dans leur projet. Cette démarche passe notamment pour les familles par un agrément délivré par les services du Département, qui conseille également adoptants et les adoptés avant et après l’arrivée de l’enfant.

      Protéger l’enfance en danger

      La protection de l’enfance est l’une des principales missions du Département. Quand le cadre parental se fragilise, quand un enfant est en danger ou risque de l’être, le Département intervient. Lorsque la santé de l’enfant ou ses droits sont menacés, ce dernier peut être confié au Département qui apporte alors une solution adaptée pour l’accueillir en établissement ou chez un assistant familial, recruté et formé par le Département.

      Accueil des enfants confiés

      Afin de pouvoir disposer de solutions qui répondent mieux aux attentes des enfants confiés et de ceux de la collectivité, le Département a renouvelé son offre d’accueil et d’accompagnement éducatif.

      Foyer de l'enfance

      Le centre départemental de l’enfance et de la famille, dénommé Village Saint-Exupéry, a pour mission de recevoir sans délai, à la demande des services de l’Aide sociale à l'enfance, les enfants de 0 à 14 ans séparés de leurs parents. Le Département a investi 14M€ dans la construction de nouveaux locaux pour le foyer.

      Aux côtés des mineurs non accompagnées

      Confronté à une augmentation du nombre de mineurs étrangers non accompagnés arrivant en Maine-et-Loire, le Département a lancé des mesures d’urgence : création de nouvelles capacités d’accueil, mise en place d’un parcours de santé publique, ou encore appel à la solidarité des familles.