Entretien et amélioration des collèges : le plan d’action du Département

    En charge de l’entretien et de la modernisation des collèges, le Département va consacrer 60 millions d’euros pour agrandir ou reconstruire 6 à 7 collèges de Maine-et-Loire d’ici 2021. Découvrez en détail son plan d’actions.

    Temps de lecture :  min.

      Le programme de travaux de collèges en cours

      • Collège Jacques-Prévert, Châteauneuf sur Sarthe : extension/Restructuration de la demi-pension. Début de travaux : octobre 2019. Livraison : rentrée 2021. 2,5 M€.
      • Collège Paul Éluard, Gennes : extension/restructuration de la demi-pension. Démarrage des travaux : fin septembre 2019. Livraison : fin 2020. Investissement : 2,5 M€.
      • Collège Camille Claudel, Louroux-Beconnais : extension/restructuration. Démarrage des travaux : 2020. Investissement : 6 M€.
      • Collège Molière, Beaufort-en-Anjou : extension/restructuration. Démarrage des travaux : 2021. Livraison : 2023. Investissement : 6M€
      • Collège Les Roches, Durtal : reconstruction. Démarrage des travaux : fin 2019. Livraison : fin 2021. Investissement : 12,8M€
      • Collège Pompidou, Champtoceaux : isolation thermique par l'extérieur. Etudes : 2019. Livraison : 2021. Investissement : 1,3M€
      • Réflexion sur d'autres collèges : Jean Lurçat (Angers), Saint Florent-Le-Vieil...

      Accessibilité et environnement

      • Le Département s’est engagé dans un Agenda d’accessibilité programmé pour un budget de 13 millions d’euros et une programmation sur neuf ans.
      • Un plan de maîtrise des énergies est déployé progressivement sur les 50 collèges publics du Département. Des diagnostics ont été menés dans tous les établissements pour construire un plan pluriannuel d’investissement sur les 10 prochaines années. Les premiers travaux ont été engagés sur la régulation du chauffage et le passage à des énergies propres. On pourra ainsi citer le collège Jean-Lurçat (Angers) qui a basculé, à été 2019, du gaz naturel à un réseau de chaleur bois ou le collège Philippe-Cousteau (Pouancé) qui passera d’ici la fin 2019 du fioul au gaz naturel.
      • À ce jour, 45 moutons et dix chèvres réalisent de l’écopâturage sur dix collèges. Pas moins de 27 ruches ont été installées au sein de neuf collèges.

      Toujours plus de sécurité dans les collèges

      Dans un contexte de menace terroriste élevée, un groupe de travail piloté par le Département, composé de représentants des forces de l’ordre, de la Direction académique et plusieurs chefs d’établissement, a permis de mettre en évidence les priorités sur lesquelles faire porter les interventions de la collectivité. 500 000 € ont été mobilisés pour réaliser, à compter de septembre 2017, l’installation d’interphonies et de vidéophonie, l’opacification des fenêtres en rez-de-chaussée, le renouvellement de clôtures, le changement de portails ainsi que des études de sonorisation alerte attentat intrusion.

      BON À SAVOIR : DES COLLÈGES ENTRETENUS AU QUOTIDIEN

      Dépannage électrique, plomberie, installation ou réparation du matériel dans les locaux pédagogiques, entretien des espaces verts… Près de 70 agents du Département sont dédiés à l’entretien des collèges publics.

      Indispensables, ces travaux de maintenance contribuent à maintenir un cadre de vie agréable et fonctionnel pour les élèves et la communauté éducative.