Anjou - Département de Maine-et-Loire Anjou - Département de Maine-et-Loire
Nos sites web
Maine-et-Loire.fr Le Département vous accompagne au quotidien
Les @archives_anjou s’agrandissent 🥳🎉 Un après-midi de portes-ouvertes est organisé pour l'occasion samedi 11 décem… https://t.co/ZO9mXm3dk8

Jeux paralympiques de Tokyo : quels sont les athlètes de Maine-et-Loire qualifiés ?

© Creative Photo Corner
  • Sport

Trois athlètes de Maine-et-Loire ont décroché leur ticket pour représenter la France aux jeux paralympiques organisés à Tokyo.

Temps de lecture :  min.

    C'est officiel, on connaît désormais la liste des athlètes de Maine-et-Loire qui iront représenter la France aux Jeux paralympiques de Tokyo. On vous dresse un portrait de chacun de ces athlètes.

    Les athlètes qualifiés pour les Jeux paralympiques

    Les Jeux paralympiques se dérouleront du 24 août au 5 septembre. 3 athlètes de Maine-et-Loire ont décroché leur ticket.

    Matéo Bohéas

    Du coté du tennis de table, le pongiste Matéo Bohéas, licencié aux Loups d'Angers participera aux prochains Jeux paralympiques de Tokyo. Si l'athlète n'avait ramené aucune médaille lors de sa participation aux jeux de Rio en 2016, il a franchi la deuxième marche du podium en reportant, dimanche 29 août 2021 une médaille d'argent.

    Daniel Lelou

    Daniel Lelou s'est imposé en quarts de finale et en demi-finale lors du tournoi qui a eu lieu en République Tchèque, pour une qualification aux prochains Jeux paralympiques. Ses performances lui ont valu la deuxième place du podium. L'archer décroche ainsi une place pour Tokyo 2020 où il s'illustrera en tir à l'arc à poulie open.

    Claire Supiot

    Claire Supiot est une nageuse de haut niveau qui a disputé les Jeux olympiques de Séoul. Atteinte par la maladie de Charco-Marie-Tooth, son rêve était alors d’être « la première nageuse à avoir fait les Jeux olympiques et paralympiques dans la même discipline.» Un rêve devenu réalité puisqu’elle ira concourir aux Jeux paralaympiques de Tokyo 2020, pour lequel elle espère bien désormais décrocher une médaille.

    Le parcours de Claire Supiot

    Jeux olympiques : quels sportifs d'Anjou se sont illustrés ?

    Les jeux olympiques se sont déroulés du 23 juillet au 8 août à Tokyo. 6 athlètes de l'Anjou ont porté fièrement nos couleurs. L'un d'entre eux s'est même particulièrement illustré en remportant une médaille.

    Amandine Brossier

    Licenciée en athlétisme au SCO Angers Athlé, Amandine Brossier, a réussi à décrocher son ticket pour participer au 400m individuel des Jeux de Tokyo. La sprinteuse a toutefois été stoppée en demie-finale de la compétition, terminant en sixième place avec un temps de 51’’30.

    Nicolas Touzaint

    Angevin d’origine, Nicolas Touzaint est un cavalier professionnel de concours complet d’équitation. Le 2 août, il a remporté une médaille de bronze. Un trophée de plus dans sa riche carrière (il s'agissait notamment de sa sixième participation aux JO).

    Le portrait complet de Nicolas Touzaint

    Thomas Carlile

    Un autre cavalier bien connu des angevins avait décroché son ticket pour les Jeux olympiques de Tokyo. Il s'agit de Thomas Carlile. S'il a récemment déménagé ses quartiers dans le sud de la  Sarthe, le champion d'équitation s'est entraîné pendant plus de cinq ans au Parc départemental de l’Isle-Briand. Le 26 juillet, quelques jours après le début des jeux, le cavalier a cependant dû déclarer forfait, sa jument étant souffrante.

    Paul Bernardoni

    Paul Bernardoni, gardien de but d'Angers Sco était sélectionné pour jouer avec l'équipe de France de Football lors des JO Tokyo. Après deux défaites, contre le Mexique et le Japon, l'équipe de France a été éliminée des jeux.

    Vanina Paoletti

    À 23 ans, Vanina Paoletti, licenciée à l'ESACK (Entente Sportive Anjou Canoë Kayak) représentait la France pour les JO, en canoë-kayak en sprint. Quelques centièmes de secondes l'auront notamment empêché d'accéder aux finales en Kayak à 4.

    Nicolas Mahut

    Nicolas Mahut représentait la France pour les JO de Tokyo en tennis, en double. Le sportif, notamment connu  le tennisman à avoir joué le plus long match de l'histoire (contre John Isner à Wimbledon) n'a cependant pas réussi l'exploit. Il a en effet été battu d'entrée en double et en double mixte.

    L'interview de Nicolas Mahut

    Thibault Vallette

    Le cavalier Thibault Vallette était initialement qualifié pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020. Néanmoins, il a dû déclarer forfait, en raison d'une contusion de son cheval.

    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre d'information

    Retour en haut de la page

    Nos sites web

    maine-et-loire.fr
    Fermer le menu