© Mathieu Genon

Devenir accueillant familial social Un métier pour prendre soin, chez soi, des personnes handicapées ou âgées

Vous souhaitez travailler à votre domicile ? Vous êtes prêts à vous investir auprès des personnes âgées ou handicapées et à tisser des liens forts avec eux ? Alors le métier d’accueillant familial social est peut-être fait pour vous. Engagé pour développer cet accueil alternatif à l’entrée en établissements, le Département de Maine-et-Loire vous explique les spécificités du métier qui conjugue disponibilité et investissement.

Temps de lecture :  min.

    Qu'est-ce qu'un accueillant familial social ?

    C’est un travail rémunéré à domicile. Il consiste à accueillir chez soi une ou plusieurs personnes âgées ou majeurs handicapées : en situation de handicap physique ou mental ou personnes de plus de 60 ans. Dans les deux cas, le public accueilli rencontre une perte d’autonomie importante qui ne leur permet pas de rester chez eux.
    Ce métier demande de l’engagement et beaucoup de disponibilité. Il convient parfaitement à des personnes souhaitant exercer une activité professionnelle à domicile, ayant un goût pour le contact humain et l’aide à la personne, et une envie de tisser des liens forts et de proximité avec des personnes en perte d’autonomie.

    Veiller aux différents besoins

    L’accueillant doit veiller aux différents besoins matériels des personnes âgées ou handicapées vivant à son domicile : nourriture, couchage, hygiène, vêtements, activités, loisirs à domicile ou en déplacement, transport pour les rendez-vous médicaux ; mais aussi répondre à un projet d’accueil personnalisé permettant de maintenir ou améliorer l’autonomie de la personne accueillie, au travers d’activités spécifiques.

    Il est rémunéré par les personnes accueillies. Ils signent ensemble un contrat d’accueil. L’agrément délivré par le Département est valable pour accueillir 1 à 3 personnes. Il est possible de loger à son domicile simultanément 3 personnes âgées ou handicapées.

    Vidéo : témoignage d'un accueillant familial social

    Qui peut être accueillant familial ?

    Tout le monde peut être accueillant familial, quel que soit son âge ou son expérience professionnelle. Il se peut que vous ayez déjà exercé dans le domaine du médico-social ou tout simplement que vous souhaitiez exercer une activité professionnelle qui a du sens, et qui s’exerce directement depuis chez vous.

    Certaines conditions doivent être remplies :

    • Être titulaire du permis de conduire.
    • Avoir une bonne maitrise du français à l’oral et à l’écrit
    • Disposer d’un logement correspondant à la mission d’accueil
    • Disposer d’un environnement sécurisé, en évitant l’accès aux routes ou points d’eau.
    • Avoir des outils de communication fonctionnels : téléphone, adresse mail…

    Que vous soyez locataires ou propriétaires, cela n’est pas gênant. Il suffit de disposer d’une habitation suffisamment grande pour accueillir une ou plusieurs personnes à son domicile. Chacun devra disposer d’une chambre individuelle et personnelle. Votre logement est aussi l’un de vos outils de travail.

    Le logement de l'accueillant familial

    En tant qu'accueillant familial, votre logement est aussi l’un de vos outils de travail. Que vous soyez locataires ou propriétaires, cela n’est pas gênant. Il suffit de disposer d’une habitation suffisamment grande pour accueillir une ou plusieurs personnes à son domicile. Le logement doit être conforme aux normes en vigueur. Chaque personne accueillie devra disposer de sa chambre, individuelle et personnelle, d'une surface supérieure à 9m2 loi Carrez.

    Accueillant familial : quelles sont les qualités requises ?

    • Faire preuve d’empathie et d’un sens de l’écoute et d’observation.
    • Etre disponible pour assurer une prise en charge quotidienne des personnes accueillies.
    • Savoir mobiliser et inclure l’ensemble de la famille dans le projet d’accueil.
    • Savoir agir et s’adapter rapidement, notamment face aux situations d’urgence.
    • Respecter la personne accueillie et ses parents et /ou ses proches dans leur histoire familiale, sans jugement.
    • Savoir maintenir l’autonomie dans un cadre sécurisant, structurant et adapté aux besoins de la personne accueillie.
    • S’inscrire dans un travail d’équipe par l’écoute, l’analyse et la transmission.

    Caractéristiques du métier

    Rémunération

    Combien gagne un accueillant familial ?

    La rémunération évolue en fonction du niveau d’autonomie de la personne accueillie : plus elle est dépendante (GIR élevé), plus la rémunération est haute car ses besoins sont importants.

    • Accueil permanent GIR 1 et 2 : 2030,92 brut/personne

    • Accueil permanent GIR 3 et 4 : 1780,82 € brut/personne

    • Accueil permanent GIR 5 et 6 : 1421,30 € brut/personne

       

    Indemnités de loyer

    • 160 € pour une chambre seule
    • 175 € pour une chambre avec salle de bain privative attenante (comprenant douche ou baignoire et toilettes type suite parentale)

    Des accueils variés

    Accueil permanent : c’est un accueil toute l’année, nuit et jour avec ou sans activité professionnelle (exemple l’ESAT)
    Accueil temporaire : Accueil de répit ou de remplacement, c’est un accueil jour et/ou nuit ponctuel

    Congés

    Oui, à condition de se faire remplacer. L’accueillant doit trouver lui-même son remplaçant pour prendre ses congés. Il est important de se préserver et de se ressourcer, le service peut vous y aider également.

    Comment devenir accueillant familial ?

    5 ans

    renouvelables, c'est la durée de l'agrément délivré par le Département. Celui-ci fixe également la capacité d'accueil de l'aidant.

    1. Retirer un dossier auprès du service « Soutien des acteurs à domicile » du Département
    2. Visites du Département : le Département organise deux visites à domicile minimum. Ces rendez-vous, assurés par le médecin et une infirmière et/ou une assistante sociale, permettent de s’assurer que toutes les conditions d’accueil et les compétences sont requises.
    3. Entretiens de motivation : l’accueil familial social implique tous les membres vivant au domicile, enfants, conjoint, et doit se faire en accord avec eux. Des entretiens sont réalisés pour exposer les motivations et aborder le projet de vie.

    Comment l’accueillant familial social est-il accompagné ?

    Des formations

    • Une formation préalable au premier accueil est organisée dans les 6 mois suivant l’agrément.
    • Une formation initiale vient compléter cette première approche du métier : législation en vigueur, savoir remplir un contrat d’accueil, les conditions de rémunération…
    • Des formations continues permettent d’approfondir les notions d’accompagnement, savoir construire un projet d’accueil individualisé… Elles sont proposées tout au long de la carrière de l’accueillant.

    Un accompagnement à la demande

    Pendant tout le temps de son exercice, l’accueillant peut également compter sur une équipe pour l’accompagner et exercer sereinement sa mission.

    Comment s’effectue la mise en relation ?

    Il s’agit bien d’un travail. Il n’est donc pas possible d’accueillir chez soi un parent (interdit jusqu’au 4e degré, c’est-à-dire arrière arrière grands parents, grands oncles ou tantes ou petites nièces ou neveux). Les proches ou tuteurs de la personne en recherche d’un accueil peuvent accéder à la liste des accueillants transmise par le Département et les contacter directement. Il est important que le courant passe entre l’accueillant et l’accueilli mais aussi entre les personnes âgées ou handicapées quand elles sont plusieurs accueillies à domicile.

    Les services du Département accompagnent l’accueillant afin de mieux cerner les profils en adéquation avec le projet de vie de toute la famille.

    Et si vous rencontriez des accueillants familiaux ?

    Avant de franchir le cap et devenir accueillant, il est tout à fait possible de passer une ou plusieurs journées avec des professionnels pour comprendre le métier. Le service est à votre disposition pour vous mettre en relation avec des accueillants du territoire.

    Ce métier vous intéresse ?

    Vous souhaitez en savoir plus sur le métier d'accueillant familial ? Contactez-nous en remplissant le formulaire. Un professionnel du Département vous recontactera dans les meilleurs délais pour répondre à vos questions et vous guider dans votre choix.

    Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

    Votre question ou commentaire
    Les données collectées dans le présent formulaire font l’objet d’un traitement de la part du Département de Maine-et-Loire dans le cadre de la campagne de recrutement d’assistants familiaux sociaux. Elles sont nécessaires à l’instruction de votre demande. Vous êtes informé que, dans le cas où le processus de recrutement se poursuivrait à l’issue de cette prise de contact initiale, certaines de vos données feront l’objet d’un traitement de données personnelles au titre des ressources humaines par la Direction de l’Offre d’Accueil pour l’Autonomie. Conformément à la réglementation relative à la protection des données, vous disposez d’un droit d’accès, de copie, de limitation, d’opposition, de modification et de portabilité. Pour exercer vos droits ou obtenir des informations complémentaires relative à la protection de vos données, vous pouvez saisir le Délégué à la protection des données du Département de Maine-et-Loire par courriel à dpd@maine-et-loire.fr.