© CDC - Unsplash

Génération tandem

Proposé par des citoyens de Maine-et-Loire, "Génération tandem" vise à mettre en œuvre tout type d’actions visant à réunir des personnes isolées, âgées et/ou en situation de handicap avec les jeunes générations. Afin de contribuer à la transmission de connaissance, au partage et au lien.

Temps de lecture :  min.

    Objectifs visés

    • Identifier les personnes en situation d’isolement à domicile et comment les faire participer à des actions
    • Développer de la transmission et changer les regards que chacun peut avoir de l’autre
    • Faire perdurer ces actions pour une sortie de l’isolement plus durable

    Les actions proposées

    1. Confection et envoi de cartes postales : engager un travail autour de l’écrit pour établir une correspondance, un échange suivi.
    2. La petite histoire dans la grande réaliser des interviews (vidéo, podcast) « racontes moi ton COVID » « extraits de vie d’antan »…
    3. Un temps convivial intergénérationnel autour de l’isolement pour sensibiliser à la problématique de l’isolement, faire connaître les métiers de l’accompagnement social, faire réfléchir, mais aussi construire des actions de partage et d’échanges
    4. Créer un lien autour du jardin « Mon Pot’âgé »

    Partenaires

    Partenaires associés

    • Collèges : Seiches, Bellevigne en Layon
    • Communauté de communes Anjou Loir et Sarthe

    Partenaires à mobiliser
    Les collèges : point de départ des actions
    Les CCAS, structures d’aides à domicile, les aidants, établissements, écoles, foyers de jeunes, les élus locaux et mairies supports, associations culturelles autour du spectacle, arts, autres associations, centres sociaux…

    Premiers territoires possibles d’expérimentation

    • Bellevigne en Layon et Seiches sur le Loir
    • Autres territoires où les collèges seraient volontaires

    Témoignage de citoyen

    Anastasie Eba citoyenne, présidente de l’association La Terre notre planète

    Etant abonnée à la newsletter du Département, j’ai été informée du projet rapidement. Le thème de l’isolement des personnes âgées m’a intéressé, car c’est une réalité pour moi, devenue plus pertinente encore avec la pandémie. Ayant une formation dans le domaine gérontologique, j’ai toujours été préoccupée par l’amélioration de la vie des ainés isolés. Cette réflexion collective m’a beaucoup apporté. Chacun a pu s’exprimer sur un thème qui nous touche tous. La crise sanitaire n’a pas eu que du négatif : les valeurs de solidarité, de dignité, le vivre ensemble et l’intergénérationnel sont de retour au premier plan.